Des fabriques de cancres ? - Vidéo Ina.fr

Des fabriques de cancres ?

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Des fabriques de cancres ?

Apostrophes

video 02 mars 1984 16169 vues 01h 16min 02s

Bernard PIVOT commence l'émission par un hommage à Michel LANCELOT, décédé dans la semaine, qui dans l'émission "Ouvrez les guillemets" tenait la rubrique de science fiction. Photo de Michel LANCELOT.L'émission consacrée à l'éducation à pour titre : Des fabriques de cancres ?- Jacqueline de ROMILLY "L'enseignement en détresse" (Juilliard). Première femme à enseigner au Collège de France, première femme membre de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres a été un professeur heureux. Depuis une quinzaine d'années elle reçoit un courrier important de ses anciens élèves, devenus professeurs qui sont malheureux de ce qui se passe dans l'enseignement secondaire. Elle insiste sur la nécessité d'une grande qualité de la recherche. Pour elle, il y a un grand manque de culture générale par manque d'émulation et de sélection. Elle regrette l'absence de discipline et de désir de connaissance. Elle fait l'éloge du détours et de la nécessité d'utiliser la pensée abstraite pour mieux appréhender le monde.- Maurice Tarik MASCHINO " Voulez-vous vraiment des enfants idiots ? " (Hachette). Professeur de philosophie, collaborateur du Monde Diplomatique publie une sorte de suite à son livre "Vos enfants ne m'intéressent plus " qui a fait grand bruit dans le monde de l'éducation. Il donne les réactions des élèves et de ses collègues. Son livre veut surtout être un témoignage qui s'adresse aux parents. Il déplore l'absence de discipline intellectuelle.- Jean FRANCOIS "A moi ! Pour une écoute des adolescents" (Scarabée). Professeur de lettres dans un collège de la banlieue parisienne, membre des centres d'entraînement de méthodes d'enseignement actives (Ceméa) pense qu'il y a une caricature de la réalité. Pour s'opposer à Jacqueline de ROMILLY, il prend des exemples dans HESIODE, PLATON... Pour lui, c'est surtout le nombre d'élèves accédant à un niveau général de culture qui a changé. Pour bien enseigner, il faut aussi écouter les adolescents, comprendre leur univers.- Jean Pierre DESPIN "Le poisson rouge dans le Perrier" (Criterion), livre écrit en collaboration avec Marie Claude BARTHOLY. Leur enquête faite sur trois ans dans l'enseignement primaire arrive à la conclusion que les élèves n'acquièrent plus de connaissance. Jean Pierre DESPIN s'attaque à des manuels de pédagogie avec grande virulence. Il cite un extrait du livre de Francine BEST. Pour lui, même si le plus grand nombre d'enfants doit pouvoir continuer des études, il faut cependant des outils de sélection.- Francine BEST "Naissance d'une autre école " (La Découverte). Directrice de l'institut national de recherche pédagogique signe avec six autres auteurs un texte manifeste. Pour eux le désir de connaissances existe toujours. Le livre propose des transformations dans l'école élémentaire. C'est plus en élus municipaux qu'en pédagogues qu'ils font ces propositions. Ils veulent ouvrir l'école aux intervenants extérieurs.Les enseignants s'opposent, se coupent, se citent avec des remarques acerbes sur les méthodes pédagogiques et sur le niveau des élèves pendant toute l'émission.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Cazenave

producteur

Bernard Pivot

participant

Jacqueline de Romilly
Maurice Tarik Maschino
François Jean
Francine Best
Jean Pierre Despin

présentateur

Bernard Pivot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies