Gabriel Marcel 1889 1973 : 1ère partie - Vidéo Ina.fr

Gabriel Marcel 1889 1973 : 1ère partie

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Gabriel Marcel 1889 1973 : 1ère partie

Archives du XXème siècle

video 17 oct. 1977 6288 vues 01h 01min 28s

Entretien de Gabriel MARCEL avec Pierre BOUTANG filmé en deux parties le 25 et 30 juin 1970. Dans cette 1ère partie, Gabriel MARCEL (père de l'existentialisme chrétien) fait le bilan de sa vie. Il expose sa conception du voyage par rapport à celle de la philosophie, son idée du bonheur. Il cite quelques moments où il a été heureux. Il évoque le monde de son enfance, des gens mais aussi des paysages. Il explique comment il est devenu philosophe, pense aux grands épisodes de sa vie : la mort de sa mère alors qu'il avait 4 ans, l'échec du remariage de son père avec sa tante dont il s'est longtemps senti responsable, ses études de philosophie à la Sorbonne (où il a comme professeur Victor Delbos) et au Collège de France (où il allait écouter Bergson).Gabriel MARCEL parle de son étude sur Coleridge et Schelling, de son livre "Fragments philosophiques". Il raconte son expérience de la guerre 14-18 dans le service de recherche des disparus, pense que, sans la guerre, il n'aurait pas réussi à se débarasser de l'idéalisme. Il évoque ses expériences métapsychiques, ses rapports avec Henri Bergson à qui il doit l'essentiel. Il insiste sur l'influence de l'oeuvre de Marcel Proust, d'André Gide qui lui déplaisait au début, de Freud avec "Introduction à la psychanalyse" qui fut un trait de lumière. Il explique en quoi DOSTOIEVSKI a été celui qui l'a le plus impressionné. Il évoque les raisons pour lesquelles il s'est converti au catholicisme. Il exprime ses réflexions philosophiques sur le mot "avec". Il a toujours refusé l'étiquette "existentialiste chrétien". Il est conscient d'avoir une certaine parenté avec Kierkegaard. Il aborde de nouveau sa conversion au catholicisme, montrant l'influence de Charles du Bos, parle de l'importance de son mariage avec Jacqueline Boegner, placé sous le signe de la musique. Gabriel MARCEL accepte de se mettre au piano pour une longue improvisation.

Émission

Archives du XXème siècle

Production

producteur ou co-producteur

Société francaise de production, Télévision Française 1

Générique

réalisateur

Pierre André Boutang

producteur

Jean Jose Marchand

interprète

Gabriel Marcel

présentateur

Pierre Boutang

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies