Partager
Ajouter Acheter
10 janv. 1989 1344 vues 13min 23s

Invités de DUEL sur le thème de l'immigration : Roland RAPPAPORT du Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples, et Bruno MEGRET délégué général du Front National. Ce débat intervient alors que la Loi Pasqua permettant aux préfets... + de détails

Invités de DUEL sur le thème de l'immigration : Roland RAPPAPORT du Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples, et Bruno MEGRET délégué général du Front National. Ce débat intervient alors que la Loi Pasqua permettant aux préfets d'expulser des immigrés en situation irrégulière, vient d'être abrogée. - Roland RAPPAPORT se déclare satisfait de cette abrogation : "En écoutant Mr PASQUA dire qu'il n'avait jamais manqué aux droits de l'homme, je repense à l'expulsion des 101 maliens en octobre 1986". - MEGRET : "Vous n'êtes pas là pour défendre les droits de l'homme, votre organisation fait partie du lobby de l'immigration visant à dissoudre la communauté nationale (...) Votre fonction est de jeter l'anathème et de traiter vos adversaires de racistes (...) Vous ne luttez pas contre toutes les formes de racisme, par exemple celui qui va à l'encontre des français dans le domaine du logement et des cotisations patronales" Il montre une brochure de l'AFPA offrant des stages exclusivement aux immigrés. - RAPPAPORT l'interrompt : "Les télespectateurs savent-ils qu'aujourd'hui, des gens peuvent être expulsés sans avoir recours à un avocat ? Un mineur de 16 ans vivant en France depuis sa naissance doit-il être expulsé sans examen ? " Il montre un article de MINUTE intitulé : "Immigrés toujours plus". - MEGRET : "Vous êtes un partisan du droit de vote des immigrés en France. S'il y a plus d'immigrés, il y a plus de possibilités de conflits." - RAPPAPORT : "Les frontières ont été fermées en 1974, il n'y a pas plus d'immigrés qu'en 1974." - MEGRET lit une soi disante dépêche de l'AFP sur l'immigration clandestine. "Il y a entre 10000 et 1 million d'immigrés en France". - RAPPAPORT : "Il faut permettre à ceux qui vivent dans notre pays de vivre dignement". - MEGRET : "Donner le droit de vote aux immigrés est une islamisation de la France". - Les deux hommes parlent en même temps, BOURRET intervient mais MEGRET lit un document sans s'arrêter alors que RAPPAPORT proteste. - RAPPAPORT conclut en évoquant la Révolution : "Il y avait des députés étrangers à la Constituante, des américains".

  • Emission
  • Le journal 12h30
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    La Cinq