ZAC de Bailly - Vidéo Ina.fr

ZAC de Bailly

Publicité

ZAC de Bailly

La France défigurée

video 30 sept. 1973 349 vues 14min 47s

A vingt-quatre kilomètres de Paris, par l'autoroute de l'ouest, le petit village de Bailly de sept cents habitants dans les Yvelines est lui aussi l'objet de l'attention des promoteurs : il s'agit de construire une ZAC qui déroge aux règles de l'urbanisme, dans ce parc de onze hectares planté. Ce projet immobilier qui va doubler la population de Bailly, modifie le caractère rural qu'a jusqu'à présent conservé la commune.Une association pour la protection de l'environnement de Bailly, l'APEB, s'est créée : composée de trois protagonistes : le promoteur, le maire et les associations de défense.
Interview de Michel HENRIQUET, Association Protection de l'Environnement de Bailly (APEB) : " Tout a eu lieu en huit-clos, c'est donc qu'il y avait des choses pas très nettes ".
interview de M. LEAUTAUD, Maire de Bailly : " J'ai condescendu à comparaître devant le préfet et le sous préfet. C'est en toute connaissance de cause que les décisions ont été prises. Les pétitions, vous savez ce que c'est...L'expression véritable de l'opinion ne se fait que dans le secret de l'isoloir ".
Interview de M. MARCUS, le promoteur répond : " Toutes les autorisations nécessaires ont été obtenues...".
Interview de M. HENRIQUET : "Le premier permis de construire doit être mis en doute...Le plan directeur d'urbanisme avait été resserré, et le permis de construire n'était plus valable en contradiction avec le COS. Il fallait demander une dérogation. On a trouvé la solution, créer une ZAC."
Interview de Pierre CHAUBARD, Préfet :" On a invité les promoteurs à présenter un nouveau projet...L'administration s'efforce de freiner les ZAC parce qu'il est évident que les promoteurs peuvent offrir aux communes des participations importantes aux frais d'équipement collectif que la municipalité n'a pas les moyens de se payer ".
Suite interview de M. HENRIQUET : " Décision prise pendant les vacances...D'ici 1978, deux mille personnes viendront habiter à Bailly.
Interview de M. LEAUTAUD, le maire de Bailly : "Je suis persuadé que la commune fait une bonne affaire avec cette ZAC...".
Suite interview de M. HENRIQUET : " Le dernier carré d'espace vert va être monnayé...".
interview de P. CHAUBARD : " Il y a moyen de réaliser des aménagements pour lesquels les habitants ne veulent pas payer d'impôts supplémentaires...".

Émission

La France défigurée

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Pierre Leherle

producteur

Michel Pericard
Louis Beriot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies