Partager
Ajouter Acheter
03 sept. 1998 3037 vues 00min 56s

L'ancien jardinier marocain condamné à 18 ans de réclusion criminelle en 1994, pour le meurtre de sa patronne Ghislaine MARSHALL, sera libéré avant la fin de la semaine. Il avait bénéficié d'un grâce présidentielle en 1996, qui avait réduit sa peine ... + de détails

L'ancien jardinier marocain condamné à 18 ans de réclusion criminelle en 1994, pour le meurtre de sa patronne Ghislaine MARSHALL, sera libéré avant la fin de la semaine. Il avait bénéficié d'un grâce présidentielle en 1996, qui avait réduit sa peine à quatre ans et huit mois et compte tenu de cette grâce et des réductions de peine, il a pu bénéficier d'une libération conditionnelle. - ARCHIVES Omar RADDAD descendant d'une voiture de gendarmerie, gendarme à ses cotés. - PHOTOS NB & couleur de la victime, Ghislaine MARSHALL. - PL à travers une grille, Jacques VERGES, avocat de Omar RADDAD, s'approchant. - ITW Me Jacques VERGES : "Il y a le témoignage du concubin de la femme de ménage et le témoin tunisien que nous avons trouvé en Tunisie qui a dit que la femme de ménage était présente le dimanche et le lundi..." - PL gens travaillant dans une conserverie (il s'agit de la conserverie dans laquelle O. Raddad va travailler à sa sortie de prison). - ITW Hassan BOUOD, Directeur général BHM (conserverie) : "Il a besoin de refaire sa vie, on lui a tendu la main, c'est tout, le reste ne nous concerne pas..." - PM Armand DJIAN, le Président de la cour d'assises de Nice, pendant le procès. - Bref plan Omar RADDAD sur le banc des accusés dans son box, Jacques VERGES devant lui.

  • Emission
  • SOIR 3
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 3