Partager
Ajouter Acheter
18 mars 1991 456 vues 02min 49s

FRONT NATIONAL : Le leader du FN condamné pour ses "petites phrases" racistes et antisémites a fait appel de sa condamnation. Tandis que ses "lieutenants" s'organisent pour contrer toutes attaques, les avocats de la LICRA (Ligue Internationale contre... + de détails

FRONT NATIONAL : Le leader du FN condamné pour ses "petites phrases" racistes et antisémites a fait appel de sa condamnation. Tandis que ses "lieutenants" s'organisent pour contrer toutes attaques, les avocats de la LICRA (Ligue Internationale contre le Racisme et l'Antisémitisme) s'organisent pour une éventuelle suite au procès. - Me PATRICK QUENTIN, avocat de la LICRA, dans une librairie, achetant les journaux. - Siège du FN. GP affiche "Ouvrez les yeux". - Intérieur de la cellule communication du FN où un militant enregistre au magnétoscope les journaux télévisés et débats politiques. - Intérieur de la cellule "Riposte" proposant aux militants des modèles de réponses et de conseils par téléphones. - BT Circulaire. Brochures. - PA JEAN-FRANCOIS JALKH, cellule "Riposte" répondant au téléphone. - Affiche placardée au mur "Le Pen, Le Peuple". - ITW BRUNO MEGRET "Nous allons politiser le procès puisque les adversaires en font des enjeux politiques... Nous allons faire une grande publicité". - Bureaux de la LICRA. Pano sur la presse et gens faisant des écoutes des émission de radio. - ITW Mme QUENTIN LICRA à propos du procès "Nous serons-là pour être convaincus". - Me PATRICK QUENTIN, avocat de la LICRA visionnant une cassette avec déclaration de Le Pen. Il explique "Il y a des limites normales de l'exercice politique et au-delà, l'entrée dans un combat qui devient raciste...". - GP Balance avec plateaux oscillant.

  • Emission
  • SOIR 3
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France Régions 3

mots clés