Partager
Ajouter Acheter
11 août 2000 1673 vues 01min 50s

Récit en images. Un jury fédéral de New York a condamné hier l'ancien dirigeant des serbes de Bosnie Radovan Karadzic à payer 745 millions de dollars en dommages-intérêts à un groupe de musulmanes bosniaques qui avaient porté plainte pour viol et to... + de détails

Récit en images. Un jury fédéral de New York a condamné hier l'ancien dirigeant des serbes de Bosnie Radovan Karadzic à payer 745 millions de dollars en dommages-intérêts à un groupe de musulmanes bosniaques qui avaient porté plainte pour viol et torture. Après une semaine d'audiences, pendant laquelle plusieurs femmes avaient témoigné de leurs traumatismes et souffrances, en l'absence de M. Karadzic , ce dernier a été condamné par défaut.- conférence de presse de Suva Sivac et Jadranka Cigelj (plaignantes)Interview de Suva Sivac, plaignante- Archives Radovan Karadzic en treillis arrivant à un meeting durant la guerre en Bosnie (1991-1995)- Cour fédéral : - Salle d'audience tribunal pénal international- Srebrenica : Femmes assises sur un ban. Rues de la ville en ruines- New York :Interview de Maria Vullo, avocate- Brcko (Bosnie) :Affiche avis de recherche Radovan Karadziv- Bosnie : Radovan Karadzic avec Radko Mladic lors de la guerre en Bosnie[Source : documentation France 3] Un jury fédéral de New York a condamné hier l'ancien dirigeant des serbes de Bosnie Radovan Karadzic à payer 745 millions de dollars en dommages-intérêts à un groupe de musulmanes bosniaques qui avaient porté plainte pour viol et torture. Après une semaine d'audiences, pendant laquelle plusieurs femmes avaient témoigné de leurs traumatismes et souffrances, en l'absence de M. Karadzic , ce dernier a été condamné par défaut. La loi américaine permet aux victimes de tortures dans le monde de demander réparation devant la justice des Etats-Unis, ce qui a permis à ce groupe de femmes de Bosnie-Herzégovine d'intenter, depuis 1993, un procès civil en réparations contre le fugitif le plus recherché d'ex-Yougoslavie. M. Karadzic a été inculpé par le Tribunal pénal international pour crimes contre l'humanité, pour sa responsabilité, notamment, dans le massacre de 7.000 musulmans à Srebrenica (Bosnie). Il est en fuite depuis 1997 et se cacherait actuellement dans les montagnes entre la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro, selon le quotidien de Sarajevo Dnevni Avaz.

  • Emission
  • 19 20. Edition nationale
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    REUTERS TELEVISION, France 3