Controverse : des verts béton - Vidéo Ina.fr

Controverse : des verts béton

Publicité

Controverse : des verts béton

Les pieds sur l'herbe

video 22 janv. 2000 616 vues 05min 53s

La construction d'un barrage hydroélectrique oppose les habitants de la vallée du Rizzaneze en Corse du Sud. Mais cette fois, Les Verts ne prendront pas la défense de ceux qui ne veulent pas voir leur rivière dénaturée, car l'édifice permettra à cette région de produire une énergie propre.- Interview de Georges MATTEI, président de l'ADRE, parle du cours d'eau, explique les préjudices que le projet du futur barrage hydraulique aura sur le site, il précise les avantages de la grande cascade naturelle. D'autre part il explique que " dans les projets de dérivation, on envisage de dériver non pas 10% mais 90% du cours d'eau moyen....Il n'y aura plus d'eau pour les cascades que nous avons aujourd'hui, pour avoir les baignades...".- Interview Françoise BEGUE-TRAMONI, Verdi Corsi, parle du choix qu'il faut faire entre garder une usine thermique qui pollue beaucoup ou un barrage qui dénature le paysage. " L'écologie politique, c'est aussi des choix de maîtrises, des choix de précautions, ce n'est pas que des choix esthétiques, de beauté, etc..."- Interview Georges MATTEI ( sur son tracteur) " J'ai toujours investi un peu d'argent et un peu d'activité en Corse pour réhabiliter et restaurer une certaine activité naturelle, agricole".- Interview de Jean-Pierre COMITI, pêcheur pêchant à la mouche, explique que le site est idéal pour ce loisir mais que c'est à cet endroit que le barrage va se faire. - Interview de Désiré SUSINI, Maire d'Olmiccia donnant à manger à ses vaches, ( l'interview commence en off ), il est pour le barrage, même si cela va apporter " quelques modifications au niveau de la rivière, des poissons, comme disent certains, mais s'il faut laisser mourir une région pour quelques truites, moi je ne les comprends pas". Il explique que le barrage va doubler le budget de la commune, qu'il va y avoir des retombées de la taxe professionnelle trés importantes, que cela va permettre de mettre de l'eau potable dans toutes les maisons, et de créer trois emplois. " Puis il interpelle ses vaches en langue Corse - Interview Jacques de ROCA-serra, agriculteur : " Une des richesses de la Corse c'est l'eau, alors autant l'utiliser parcequ'on a que ça. De grandes usines ou entreprises en Corse il n'y en aura jamais. C'est déjà mieux que rien. De toute façon il n'y a rien ici, il faut bien commencer par un départ de développement, si c'est le barrage qui peut être l'étincelle ! ". Il finit l'interview en affirmant que ses vaches n'apportent pas de gros revenus, c'est pas du charolais.".

Émission

Les pieds sur l'herbe

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Franck Poirier
Laurent Knecht

monteur

Christelle Petitcuenot

participant

Georges Mattei

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!