Le partage de l'eau - Vidéo Ina.fr

Le partage de l'eau

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Le partage de l'eau

Géopolis

video 27 juin 1999 1277 vues 50min 29s

L'EAU sera un enjeu majeur le siècle prochain, les estimations prévoient que les deux tiers de l'humanité soufriront de la soif en 2025, et la pénurie affecte déjà 500 millions de personnes dans 29 pays. Un exemple par le point sur la situation de trois pays : la Turquie qui abrite la source de l'Euphrate et qui a construit de nombreux barrages, asservissant ainsi la Syrie et l'Irak. Interview d'Yves LACOSTE, directeur de la revue Hérodote, commentant la situation géographique des trois pays. Les chutes de neiges sur les montagnes turques, "château d'eau naturel" irrigant les fleuves qui arrosent le "croissant fertile" La situation en Irak : - [Plan d'ensemble] et [panoramique] HB sur la porte de Babylone, murs de la cité de brique, portes du palais de Nabuchodonosor, statue du lion, le site restauré - Off : le fleuve a été détourné à trois km - Interview Rabih, gardien à Babylone "les paysans utilisaient les mêmes méthodes qu'aujourd'hui, des roues et des animaux" - [Plan d'ensemble] d'un homme courbé sur un axe mouvant des roues, déclenchant une noria, nx plans, off : le cours est de plus en plus mince et bas, à cause des retenues faites par les barrages turques - Plongée sur une pompe électrique - Contre plongée sur un homme montant couper les dattes sur un arbre, [plan d'ensemble] de l'homme travaillant au sommet de l'arbre. Off : manquant d'eau, malgré le peu de besoin de cette espèce. - Interview d'Ahmed SALEH, agriculteur "c'est la Turquie qui nous empêche de recevoir l'eau, avec leurs barrages, on n'a pas assez d'eau" - [Plan d'ensemble] sur le Tigre, sur fond de Bagdad, et de ponts - [Différents plans] de rues, hommes armés, cireurs de chaussures - Un immeuble détruit par une des bombes américaines, frappant toujours le pays, et par des avions basés en Turquie - [Plan d'ensemble] pompe et conduites sur le Tigre, ravitaillant la capitale, à 50 kms. - [Panoramique] sur une station d'épuration, [plan d'ensemble] des bassins - [Gros plan], [plan d'ensemble] turbine et techniciens, off : la maintenance n'est plus assuré à cause de l'embargo - Interview de Quassem HUSSEIN, dir de la station des eaux "l'embargo limite l'utilisation de sulfate d'aluminium, donc beaucoup d'impuretés" - [Plan d'ensemble] d'une statue de la capitale, une femme versant de l'eau dans différentes jarres, off : la Croix Rouge a lancé un plan d'aide - [Panoramique] sur les toits-terrasses de la ville, mêlés aux palmiers, off : l'eau ne monte plus dans les réservoirs, l'électricité coupée empêche le fonctionnement des pompes - [Différents plans] de mosquée, extérieur, minaret, [gros plan] de fidèles faisant leurs ablutions devant des robinets fonctionnant, off : Le gouvernement veille à cet approvisionnement, seul soupape au mécontentement - Banlieue de Bagdad, quartier populaire, cour de maison et nx enfants, femme accroupie, remplissant une bassine par un tuyau donnant un filet d'eau, off : peu d'eau et pas d'électricité - Tw de la mère au milieu des enfants, montrant ses boutons "on n'a pas de produits pour purifier l'eau" - Interview d'un marchand de poisson et nx plans de poissons, off : la pollution due aux bombardements affecteraient la faune - Interview KHALED el KABAGGI, marchand "les produits chimiques, les bombardements ont modifié les poissons" - [Plan d'ensemble] du TIGRE, dans le désert, beau plan - Barrage EL AZIM bati pendant l'embargo, sur un affluent du Tigre, [panoramique] sur le chantier, camions - Interview de l'ingénieur en chef Abderrahman BAKTIAR "on a lancé la mise en eau il y a 10 jours, on a fermé la vallée... Nous sommes fiers car c'est le premier barrage que réalise le peuple irakien lui même, pendant l'embargo et sans aucune aide extérieure" - Plongée sur l'étendue d'eau et la vallée - [Différents plans] des travaux, pelleteuse, ballet de camion. - Toujours les suites de l'embargo : [plan d'ensemble] de deux ouvriers accroupis, les batteries de camion sont fabriquées artisanalement et les soudures effectuées au feu de bois - Ouvriers jetant des filets afin d'attraper des poissons à l'ouverture des vannes - Bergers- enfants sur âne et moutons - Hommes dans un village proche "notre région manquait d'eau, ce barrage est une aubaine" - [Plan d'ensemble] hommes travaillant à la restauration d'un barrage de briques, construit 2000 ans avant JC - Beau plan du site, les ruines et le fleuve - Hommes et enfants transportant des pierres - Interview Kadhim SAHAR, chef de travaux "ce barrage a été constuit entre 3200 et 2200 av. JC - [Plan d'ensemble] et nx plans d'une roue de bois sur les bords de l'Euphrate, le courant n'est plus suffisant et la roue est tournée par les enfants, [plan d'ensemble] d'une rigole d'irrigation, [très gros plan] essieu de roue de bois, rayons, chevilles et bruit du bois grinçant - [Plan d'ensemble] fleuve et rives, palmiers, off : afin de permettre aux roues de fonctionner, le fleuve a été réhaussé en y jetant des pierres - [Plan d'ensemble] du salon d'un riche propriétaire de terres et donc de roues, interview," il reste trois roues en activité, sur 300 construites par mes ancêtres " - Roue de bois en construction par des hommes, afin de remplacer les pompes - [Plan d'ensemble] et nx plans d'un des nx troupeaux de brebis transhumant vers le nord du pays, pour cause de sécheresse - [Plan d'ensemble] marais, off : en voie d'assèchement par les grands projets d'irrigation - [Différents plans] du" troisième fleuve "canal de 600 kms, passant sous l'Euphrate pour se jeter dans le golfe, afin de drainer les eaux salées vers la mer et rendre les terres cultivables - [Plan d'ensemble] une mère chargée d'herbes sur le dos, et ses enfants - Interview Dahel NASSER, ingénieur en chef du 3ème fleuve" par ce canal et les routes construites, les régions désertiques ne sont plus isolées " - Document SAIRI VIDEO, off : l'assèchement des marais, permet de lutter contre une population abritant des opposants à Saddam HUSSEIN, et des trafiquants d'armes - [Différents plans] d'hommes sur barques, hommes brandissant des armes et lançant des slogans, off : l'Iran soutient cette opposition Suite interview Yves LACOSTE sur les chiites du sud irakien, traditionnellement soutenus par l'Iran" des opérations hydrauliques qui ont une fonction de maîtrise territoriale " La situation en Syrie. - [Travelling] sur le désert, puis [panoramique] sur les ruines de Palmyre, cité de la reine de Zénobie et le krach des Chevaliers - Beaux plans sur le désert et la vallée - Barrage de TABQA sur l'Euphtrate, 4kms de long, [plan d'ensemble] inté, exté, off : avant négociations avec la Turquie, ne fournissait que 2% de sa capacité, à cause des retenues effectuées en amont - Interview de Shaker BAZOUA, directeur du barrage" c'est une négociation à trois, on est d'accord avec l'Irak pour partager les quantités d'eau qu'on reçoit " - [Panoramique] sur la ville avoisinante et [plan d'ensemble] de la statue du pst HASSAD, cité habité par les employés du barrage, off : le barrage a inondé des terres fertiles pour en arroser d'autres qui le sont moins - Hommes amorçant une pompe et camion recevant de l'eau à livrer - [Plan d'ensemble] jauge sur le fleuve, extrêmement bas - Champ et paysans travaillant pour la culture du coton, nx plans, [plan d'ensemble] et [gros plan] de femmes semant, off : seule culture d'exportation de la Syrie, interview d'un paysan sur les retenues faites par la Turquie - [Plan d'ensemble] du grand canal, amenant les eaux retenues par le barrage de TABQA vers les cultures de la Syrie du Nord - Ingénieurs en irrigation, dits" maîtres de l'eau " - Interview ABDUL Wahab Ghadam, ingénieur des eaux" on distribue l'eau selon des plans " - Interview d'un propriétaire terrien, Ala GABARI," il y a 25 ans il n'y avait plus d'eau, on ne pouvait plus rien faire " - [Plan d'ensemble] de l'aqueduc, bati par le grand père, pour conduire l'eau depuis les nappes souterraines, asséchées depuis. - Barrage à 10kms en aval de la frontière turque, ne pouvant plus alimenter la ville d'Alep, les Turcs ont détourné les eaux, [différents plans] de flaques saumatres et pic nic maintenus par les familles au bord de l'absence d'eau, hommes fumant le narguilé - Interview" c'était un fleuve, il y avait même des inondations " - Plongée sur la ville, les terrasses couvertes d'antennes paraboliques, minarets, un million et demi d'habitants, off : nx coupures d'eau - Nx plans intérieur des souks, allées couvertes, nourriture, gâteaux, bouchers, - Interview Abdul AZIZ ALMASRI, dir. des eaux au ministère de l'irrigation" la différence entre nos besoins et nos ressources est de trois milliards de m3, ce qui montre notre dépendance vis à vis de nos voisins. - [Différents plans] du fleuve ORONTE, naissant au Liban et traversant la Syrie pour se jeter en Turquie, - [Plan d'ensemble] et nx plans de norias en bois, certaines construites sous SALADIN, off : le débit du fleuve est trop faible - Interview "parfois les barques ne peuvent même plus circuler" - [Différents plans] de ville, un panneau de propagande montre le pst HASSAD sur fond de fleurs et de roue à eau, rues, femmes demi ou totalement voilées - Archives : OCALAN dans la Bekaa, mars 95. Le chef du PKK, kurde en lutte contre la Turquie, passe en revue des hommes, off : son refuge en Syrie a été l'objet de menaces turques contre l'approvisionnement en eau - Antoine BASBOUS, dir. de l'observatoire des pays arabes "en 95, les militaires turques voulaient en découdre" off : la Syrie a expulsé OCALAN vers la Russie - [Panoramique] sur DAMAS et BT : accord signé entre la Syrie et la Turquie, s'engageant à refuser tout soutien au PKK LA Turquie - [Panoramique] sur les montagnes Anatolie, lieu de refuge des kurdes du PKK, off : le territoire des kurdes de Turquie se confond avec le territoire de l'eau - [Panoramique] et nx plans du barrage ATA TURK, inauguré en 1993, stocke 90 millions de m3 - Interview Gulabi POLAT, dir du barrage ATATURK "c'est un très bon sentiment d'être le directeur du barrage, nous en sommes si fiers" - Interview Olcay UNVER, dir. du programme d'investissement GAP "GRACE au barrage, nous pouvons donner de l'eau à nos voisins en cas de sécheresse, et empêcher les inondations en saison des pluies" - Paysan Turc et son champ, [panoramique] sur village, enfants, maisons de terre, paysan semant à l'aide d'un tracteur - Interview Mumtaz SOYSAL, ancien ministre des affaires étrangères "nos voisins ont tout fait pour nous empêcher de réaliser ce projet, financé seul par la Turquie elle même" - Plongée sur un village d'Anatolie du Sud, maisons de terre et greniers coniques - Femmes se dirigeant vers une serre géante, dont la production est vendue en Allemagne - Intérieur de la serre, off : 300 ouvriers agricoles - [Gros plan] femme cueillant des piments, [différents plans] pesee, - Interview Mehmet YLMAZ, ingénieur "nous sommes les premiers à venir ici" - [Différents plans] exte et inte du chantier de l'un des 22 barrages en construction dans l'Anatolie, construit en coopération européenne, plongée sur une turbine ALSTHOM, beaux plans - Interview Jacques MECHIN, directeur adjoint du barrage de BIRECIK, "malgré les barrages, la Turquie n'a pas assez d'électricité" - Plongée sur le village de naissance du kurde OCALAN, qui devrait être inondé par le barrage - Arrivée en barque au village, [différents plans] maison, café peuplé d'hommes - Interview Sadettin TURAN, chef de village "je suis triste" - Hommes jouant au Loto, joueurs de cartes, buveurs de thé, off : 232 villages ont déjà été déplacés - Interview Alim SAPUROGLU, coordinateur en urbanisme "les terres qui seront inondées sont les plus fertiles de la région" - [Différents plans] écoliers en uniforme, portant une maison de carton - [Panoramique] sur une petite ville, et atlier de tricot électrique, peinture sur tissu, couture, off : programme d'intégration de la population kurde - Salle de formation à l'utilisation d'ordinateurs, salle d'alphabétisation, off : 40% en Anatolie, 3 fois plus que dans le reste du pays - Interview Figen ANSIN, directrice du centre social "ce sont les femmes qui résolvent leurs problèmes" - Interview Kendal NEZAN, dir. institut culturel kurde de Paris, "le gouvernement turc continue la politique de terre BRULE, 4000 villages kurdes détruits, trois millions de personnes déplacées, la population pense que le projet est plus une exploitation des ressources du Kurdistan par le pouvoir colonial turc - Images de l'armée Turc, Anatolie du sud, octobre 1998, soldats marchant dans les montagnes, soldats couchés et tirant, tirs, cris, combattants qui se rendent, off : 37000 morts en 15 ans, et alliance avec Israël contre la Syrie - Bateau de guerre turc, off : participant à une manoeuvre avec la marine israélienne - Le ministre israélien de la défense, reçu par les généraux d'Ankara, décembre 1997, diverses cérémonies - Interview Antoine BASBOUS, dir. de l'observatoire des pays arabes" ces deux pays ont beaucoup de points communs, ce sont des démocraties, ils ont une lutte contre le terrorisme qui les concernent, quelques valeurs communes et des adversaires communs, tous les deux alliés des Etats Unis, les accords donnent à Israël un accès aux frontières Syriennes et Iraniennes" - Interview de Mumtaz SOYSAL, ancien ministre des affaires étrangères" vendre l'eau ? pour la quantité promise, non, pour plus, on peut parler d'argent, et bien qu'ils nous vendent le pétrole d'après les prix mondiaux, nous leur donnons l'eau comme le don de Dieu " - Interview Yves LACOSTE" tous les états au pied de ces montagnes turcs ont intérêt à ce que l'eau arrive, c'est techniquement possible, mais il y a des tensions extrêmes, les problèmes kurdes, Palestiniens" - Beau plan de coucher de soleil.

Émission

Géopolis

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

réalisateur

Maurice Dugowson

journaliste

Philippe Rochot
Jacques Gérard
Michel Treillet

présentateur

Claude Sérillon

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies