Partager
Ajouter Acheter
22 juin 1998 821 vues 02min 07s

La cour d'assises des Bouches du Rhône a condamné le colleur d'affiches du FN Robert LAGIER, reconnu coupable d'avoir volontairement donné la mort au jeune Français d'origine Comorienne Ibrahim ALI au cours de la campagne présidentielle de 95, à quin... + de détails

La cour d'assises des Bouches du Rhône a condamné le colleur d'affiches du FN Robert LAGIER, reconnu coupable d'avoir volontairement donné la mort au jeune Français d'origine Comorienne Ibrahim ALI au cours de la campagne présidentielle de 95, à quinze ans de réclusion criminelle. Les deux autres colleurs d'affiches du FN ont été condamné à dix et deux années de prison. - PL PR [plan d'ensemble] famille d'Ibrahim ALI sortant de la salle d'audience - Interview Said LARIFOU, avocat des familles : "Nous avons été entendus, notre préoccupation c'était de faire le caractère volontaire du crime. Ce caractère volontaire a été retenu par la Cour et nous nous en félicitons". - Photo de Ibrahim ALI. - [Panoramique] circulaire autour de Etienne CECCALDI, avocat général, dans un hall du palais de justice d'Aix en Provence. - Le 16 juin 98, [plan d'ensemble] Bruno MEGRET et cortège marchant dans un hall du palais de justice d'Aix en Provence.. - Interview Etienne CECCALDI : "On ne peut pas dissocier dans cette affaire le comportement des accusés de l'idéologie qu'ils ont mise en action. Dans ces conditions, autant je me suis interdit de retenir contre le FN parti politique, autant je ne me suis pas dispensé de rechercher, dans les motivations qui étaient les leurs, ce qui, dans l'idéologie et dans les slogans du Front national, avait pu jouer comme facteur déterminant du passage à l'acte". - PL membres du jury / PL reconstitution du crime.

  • Emission
  • JA2 20H
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 2