Partager
Ajouter Acheter
11 juin 1998 1911 vues 01min 53s

Deux colleurs d'affiche du Front national comparaissent devant la cour d'assises des Bouches du Rhône où ils doivent répondre du meurtre le 21 février 1995 par balles d'une jeune Français d'origine Comorienne Ibrahim ALI, alors âgé de 17 ans. Deux pe... + de détails

Deux colleurs d'affiche du Front national comparaissent devant la cour d'assises des Bouches du Rhône où ils doivent répondre du meurtre le 21 février 1995 par balles d'une jeune Français d'origine Comorienne Ibrahim ALI, alors âgé de 17 ans. Deux personnes sont dans le box des accusés, Robert LAGIER, 66 ans, principal accusé et Mario D'AMBROSIO, 44 ans. Pierre GIGLIO, 38 ans, comparaît libre pour "transport d'armes". L'audience d'aujourd'hui a été consacrée à l'audition des amis de la victime qui ont donné leur version des faits. - Famille + amis ([gros plan] une femme noire) attendant dans les couloirs du tribunal. - Interview Salim SOUDJAY, ami d'Ibrahim ALI (Me Gilbert COLLARD est à ses côtés) : "C'est dur d'accepter, surtout qu'on lui a enlevé la vie d'une façon terrifiante. Ce qui a provoqué cela, c'est la couleur de notre peau. Je suis sûr que c'est ça". - Interview SAID AHAMADA, ami d'Ibrahim ALI (Me Gilbert COLLARD est à ses côtés) : "C'est de l'injustice. On ne voulait rien, on voulait juste rentrer chez nous et voilà, ils étaient sur notre route". - BT COUL Ibrahim ALI, 17 ans. - Reconstitution policière du crime avec le principal accusé Robert LAGIER. - Interview Me Jean Michel PESENTI, avocat des trois accusés : "Je pense que Robert LAGIER craint tout, il a peur de tout, il a même peur de tout, il a même peur qu'on le tue, il a même peur des étrangers, c'est évident. Il a peur de l'insécurité, il a peur de l'évolution de la vie, il a peur pour ses enfants, il a peur pour sa femme, il a peur pour lui". - CURTET in, envoyé spécial.

  • Emission
  • JA2 20H
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 2