Martine Aubry - Vidéo Ina.fr

Martine Aubry

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)
video 06 mars 1995 693 vues 01h 36min 14s

Invitée plateau de "La france en direct" : Martine AUBRY, ancien ministre du travail, au côté de Lionel JOSPIN aujourd'hui. Elle a lancé le groupe de réflexion "Agir" et est la fondatrice de FACE (Fondation pour Agir Contre l'Exclusion).Un portrait croisé de Martine AUBRY est diffusé. Deux de ses amis d'enfance, dont Gilles BELIER, relatent la jeunesse de Martine AUBRY, ses études, ses loisirs, ses qualités et ses défauts.Question de Bruno MASURE sur le portrait qui vient d'etre tracé :Martine AUBRY répond : "Personne ne défend plus l'Europe aujourd'hui...", "J'ai tendance à dire ce que je pense, je ne me trouve pas de rapport avec madame THATCHER...".Portrait d'un homme connu de Martine AUBRY, Gilles BELIER, elle commente le portrait-surprise : "On est devenu très ami au cours d'économie du bac ".Question de Françoise GIROUD : "Pourquoi faites-vous de la politique? ".Reponse de Martine AUBRY : "J'ai toujours été préoccupée par l'avenir des gens, cela tient à mes racines, mon père, ma mère. On a toujours eu l'impression que l'on pouvait faire quelque chose pour les gens... Edith CRESSON est venue me chercher". "Quand je suis sortie de l'ENA, je suis allée au ministère du travail pour faire bouger les choses "..."J'ai été affectée de la démission de Jacques DELORS, oui, mais j'ai compris sa décision"... "A quel poste peut-on agir le plus ? Partout, mais surtout au poste de maire, j'aime surtout ça "... "Pour CRESSON on a été injuste. On a cru qu'elle allait tout faire, tout arranger on a oublié les problèmes. On a été très dur avec elle, elle a des qualités exceptionnelles ...". Françoise GIROUD lui dit qu'on dit d'elle qu'elle est cassante et susceptible : "Oui, surtout cassante mais pas susceptible". "Je suis pour la parité, 6 % de femmes à l'Assemblée nationale et au sénat ".Reportage à l'hôtel de ville du Havre et réaction d'une jeune fille étudiante : "Je n'ai aucune perspective avec le bac, illusoire projet...", un jeune homme s'exprime, un boxeur animateur sportif qui pose des questions sur le contrat emploi remunéré à 2400 francs par mois.Question Didier LA PEYRONNIE sur la jeunesse et l'emploi surtout dans les quartiers difficiles.Réponse de Martine AUBRY qui propose des projets concrets pour développer des activités.Question de la chanteuse et ecrivain SAPHO sur le problème de la culture, des arts.Réponse de Martine AUBRY : "Il n'y a plus de lien social, plus d'humanité. Dans chaque foyer il y a une part d'énergie, d'espoir, dans ces quartiers difficiles surtout... Je veux une société plus ouverte, plus accueillante... Je la vois avec des immigrés, je veux faire une politique différente" .Reportage en direct du Havre avec Danièle DUDOUI qui dirige une association "Agir ensemble contre le chômage" : elle parle du RMI, "un stage bidon non valorisant non remunéré".Réponse de Martine AUBRY : "Il s'agit de retrouver une dignité par le travail et l'emploi et ne plus se satisfaire de vivre avec un RMI".Question d'un éducateur du Havre sur le chômage.Martine AUBRY répond : "On n'a pas suffisamment d'emplois aujourd'hui et c'est vrai, on va vers un monde de plus en plus qualifié".Jean-paul LEPERS : portrait d'un jeune chômeur en banlieue parisienne dans une ANPE, réactions des gens qui viennent s'inscrire ou chercher un emploi dans l'ANPE.Antoine COUQUEBERG sur le conflit Alsthom.Michel-Edouard LECLERC s'exprime en plateau sur l'emploi, décisions de programmes, services aux consommateurs.Réponse de Martine AUBRY qui s'explique sur le programme JOSPIN pour des "emplois de proximité, de service, les petits boulots plus qualifiés, il convient de les professionnaliser ces petits boulots...".Du Havre, un professeur à la retraite évoque le front populaire et l'avenir pour 1995.Réponse de Martine AUBRY : "Le front populaire ce sont des avancées sociales mais aujourd'hui faire de la politique c'est s'adresser à tous les français, c'est faire des choix mais il faut s'intéresser à l'ensemble des français".Question d'une femme au Havre sur l'image de marque du parti socialiste.Martine AUBRY répond : "Je suis ravie d'être aux côtés de Lionel JOSPIN, on a la même façon de faire de la politique".Question d'Arlette CHABOT sur le programme politique socialiste pour les prochaines élections présidentielles de 1995.Réponse de Martine AUBRY : "Ce que l'on va faire demain c'est ce que l'on a dit aujourd'hui".Question de Olivier MAZEROLLE de RTL sur la future allure de la gauche.Réponse de Martine AUBRY : "Comme mon père je n'ai jamais renoncé devant les difficultés, moi et Lionel JOSPIN nous ne nous satisfaisons pas non plus devant un pays frileux de moins en moins humain".Question de Libération, Jean-Michel THÉNARD sur le programme de Lionel JOSPIN concernant les emplois.Martine AUBRY répond : "Dans quelques heures vous aurez la réponse" ... "Le problème d'aujourd'hui c'est l'emploi et, au sein de l'emploi, l'emploi des jeunes"Question d'Arlette CHABOT qui demande à Martine AUBRY si elle est séduite par le discours de Jacques CHIRAC.Martine AUBRY avoue ne s'être jamais posé la question, car la réponse est évidente. "Ce n'est pas quelqu'un qui porte l'espoir par rapport au diagnostic qu'il pose lui-même".Question de Guilaine CHENU de France 2 sur la reconstitution du PS.Réponse de Martine AUBRY: "Le PS a dèjà beaucoup bougé, il faut qu'il s'ouvre, qu'il s'exprime sur le terrain dans les mairies, consulter les citoyens...".A RTL mazerolle réagit.Martine AUBRY continue à expliquer la politique JOSPIN. Elle conclue : "Je ne crois pas qu'il faut tourner la page du mitterrandisme, ce que je retiens de la page de MITTERRAND c'est de réunir les hommes de ce pays "

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies