Interview Jacques Chirac - Vidéo Ina.fr

Interview Jacques Chirac

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Interview Jacques Chirac

Edition spéciale

video 09 janv. 1995 4176 vues 33min 41s

Jacques CHIRAC est interrogé par Arlette CHABOT et Alain DUHAMEL, au sujet de la publication de son nouveau livre "la France pour tous", et de la campagne électorale pour l'élection présidentielle qui s'approche à grand pas.- Arlette CHABOT présente à la caméra le nouveau livre de CHIRAC "La France pour tous"; elle évoque son image médiatique, sa difficulté d'expression médiatique. CHIRAC se lance dans un playdoyer pro domo: à propos des soins de santé à Paris, il a créé la carte "Paris Santé"; il évoque le Samu social, les risques d'explosion sociale, les problèmes d'intégration dans la société; il affirme: "la France se fracture", "des populations s'excluent de la République. Il situe à environ 15 ans dans le passé la date du début de cette situation. Il évoque les chomeurs jeunes, les chomeurs de longue durée, le "populisme ambiant": "on est entré dans une tradition monarchiste"... "une techno structure est par essence conservatrice". CHIRAC évoque ensuite "la fracture" qui selon lui guette la France; il évoque les forces vives qui créent la sève, qui vont irriguer la nation. - Arlette CHABOT demande: "la France va-t-elle mieux depuis mars 1993 ?" Réponse: 1/ des choses ont été faites 2/ amélioration de la situation générale. Donc, oui. Jacques Chirac: "il faut changer la politique tout court"; il évoque les principes de la République, la politique de classe, de groupe, de profession. Question: "que ferez-vous si vous êtes élu ?" Réponse Chirac: "je reviens à l'esprit de la Constitution de 58; je réduis le train de vie du gouvernement". Puis, il évoque une autre politique économique, fondée sur un principe simple: rassembler tous les français "l'indemnisation du chômage coûte cher". Il évoque les grandes réformes à mener: les réformes des "formulaires" "il faut prendre le taureau par les cornes"... "aujourd'hui, le politique a quasiment disparu; il se trouve dans un réseau de haut fonctionnaires". Puis évocation des "Guignols de l'info" : "les hommes politiques n'exercent pas la réalité du pouvoir"; il évoque le rang de puissance maritime de la France: 20ème. Puis assure: "je suis confiant dans l'avenir de la France"... "j'ai un espace personnel pour être confiant"; il évoque ceux qui "s'enrichissent en dormant". Réfute l'idée de "rupture" mais demande des "changements". Evoque l'image du pommier qui figure sur la couverture de son livre; livre quelques anecdotes corréziennes. Arlette Chabot: "vous irez jusqu'au bout ?" Chirac: "Vous faites de l'humour ? Soyons sérieux".

Émission

Edition spéciale

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Arlette Chabot
Alain Duhamel

participant

Jacques Chirac

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies