Partager
Ajouter Acheter
13 févr. 1994 1207 vues 07min 02s

BERNARD TAPIE, MIS EN EXAMEN PAR LE JUGE BEFFY POUR COMPLICITE DE CORRUPTION ET SUBORNATION DE TEMOINS DANS L'AFFAIRE OM-VA, REPOND SUR L'INJONCTION DU JUGE D'AVOIR A DEMISSIONNER DU CLUB D'ICI LE 20 AVRIL ET CONFIRME SA CANDIDATURE A LA TETE DE LIST... + de détails

BERNARD TAPIE, MIS EN EXAMEN PAR LE JUGE BEFFY POUR COMPLICITE DE CORRUPTION ET SUBORNATION DE TEMOINS DANS L'AFFAIRE OM-VA, REPOND SUR L'INJONCTION DU JUGE D'AVOIR A DEMISSIONNER DU CLUB D'ICI LE 20 AVRIL ET CONFIRME SA CANDIDATURE A LA TETE DE LISTE MRG POUR LES EUROPEENNES.
- Amar "l'OM est qualifié pour les 1/8èmes de finale de Coupe d'Europe, est ce l'équipe n'est pas déstabilisée par l'affaire OM/VA ?" "là on demande à l'OM de bien réagir, elle n'est pas perturbée au delà de ce qu'on pouvait craindre...pour le championnat, c'est difficile de savoir, le foot ça va très vite, tout est possible"
- sur le climat politique du moment "je veux rappeler à tous ceux qui ont été injustes vis à vis de Pierre Bérégovoy, ils ne s'en sortent pas mieux que lui...le GATT, le chômage, l'ex Yougoslavie, que n'a t on pas entendu ! le pouvoir c'est pas si facile que ça" puis il confirme qu'il se présentera aux Européennes "c'est l'échéance la plus forte pour le mouvement dans lequel je suis, parce que c'est la première fois qu'il va se compter sur le plan national pour voir quel est son vrai poids...je n'ai pas encore décidé si je serai tête de liste mais il y a de grandes chances, je mesure que c'est un désir que de plus en plus de radicaux partagent" puis sur les municipales de 95 "je serai dans la bataille des municipales à Marseille, je ne sais pas pour quelle place, parce que les honneurs m'intéressent moins que les fonctions, j'aime bien la ville et les gens...l'avenir de Marseille est plus important que la justice".
- sur sa mise en examen dans l'affaire VA/OM et la demande du juge Beffy d'avoir à démissionner de la présidence de l'OM "il y a 2 analyses dans cette affaire, sur la forme, ce n'est pas ma bataille, elle est juridique, sur le fond, tout le monde a envie de savoir, j'ai souhaité être mis en examen dans cet esprit, envie que l'affaire soit bouclée et jugée, les coupables punis" puis sur sa démission "ce n'est pas en me demandant de quitter mes fonctions à l'Olympique de Marseille dans 2 mois que ça va aider" ; intervention d'Amar "c'est le juge qui vous le demande", réponse coupante de Tapie "le juge n'est forcément la loi, il ne fait que l'interpréter...il y a plein de gens qui me disent il faut que tu restes, on a battu tous les records avec ce club là, 2 milliards de téléspectateurs ont vu un football français à la télévision grâce à l'OM...je vais prendre mes dispositions le plus vite possible pour que l'OM soit encore capable de donner du plaisir".
- sur son inculpation en début de semaine "je n'ai pas eu un long entretien avec Beffy lundi...je suis actuellement dans une autre affaire (la faillite de Testut) avec d'autres magistrats, il y a une nuée de journalistes autour de ces affaires, heureusement je ne lis pas la presse le lendemain...on peut faire du folklore, je ne crois pas que la justice y gagne" puis mettant en cause les journalistes TV "une condamnation, mais vous l'avez déjà fait, ça fait longtemps qu'on est coupable, en vous regardant le quidam a sa certitude...si ça ne correspond pas à la réalité, ça ne fera qu'une affaire de plus d'innocents condamnés".

  • Emission
  • JA2 20H
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Annonceur, Paris : France 2