Partager
Ajouter Acheter
21 mai 1988 15947 vues 49min 25s

Retransmission en direct de la cérémonie d'investiture de François MITTERRAND, réélu président de la république. La cérémonie se déroule dans la salle des fêtes de l'Elysée en présence de nombreuses personnalités. - Long plan fixe du centre de ... + de détails

Retransmission en direct de la cérémonie d'investiture de François MITTERRAND, réélu président de la république. La cérémonie se déroule dans la salle des fêtes de l'Elysée en présence de nombreuses personnalités. - Long plan fixe du centre de la salle et des invités à la cérémonie regroupés sur le pourtour de la salle. Tout le monde attend le président : Robert BADINTER, président du conseil constitutionnel, le général BIARD (grand chancelier de l'ordre de la Légion d'Honneur), le premier ministre Michel ROCARD, Danièle MITTERRAND. - Panoramique sur les invités on reconnaît : Laurent FABIUS, Pierre MAUROY, Pierre JOXE, Jean-Pierre CHEVÈNEMENT, Jean POPEREN, Louis LE PENSEC, Louis MERMAZ, Michel DELEBARRE, Georgina DUFOIX, Claude EVIN, Henri NALLET, Catherine TASCA, Jack LANG, Paul QUILES, Bernard KOUCHNER, Jacques DELORS. - Plan sur les invités on reconnaît : Elisabeth BADINTER, Roger HANIN et Jean-Paul HUCHON. - Arrivée de François MITTERRAND en compagnie du chef du protocole (musique de Lully, la suite en ut majeur). Le président salue le premier ministre Michel ROCARD, Alain POHER président du Sénat et Jacques CHABAN DELMAS président de l'Assemblée nationale. - Robert BADINTER, proclame le résultat de l'élection au nom du Conseil Constitutionnel et félicite le président Mitterrand ; le général BIARD remet à Mitterrand sur un coussin le collier de grand maître de la Légion d'Honneur. - Discours du président Mitterrand : "je souhaite interpréter la volonté populaire née le 8 mai. Quelle leçon tirer de l'événement ? Par le coeur et la raison, la France aspire à rassembler ses forces dans le respect des valeurs de la République. C'est sur ce thème que je me suis engagé devant le pays. J'appliquerai cette paraphrase d'une expression fameuse de Jaurès "à mon action de chaque jour l'amour de la Patrie et l'attachement à la Démocratie prendront le las sur la querelle". Ce mois de mai 1988 n'a pas vu les bons l'emporter sur les méchants, ni le contraire. Je n'aime pas cette dialectique sommaire, même si je crois profondément à la justesse des principes au nom desquels près de 17 millions de Français m'ont fait confiance. Même si je reste ardemment attaché à l'idéal que servent les Socialistes épris de liberté depuis l'aube des sociétés industrielles. Une France injuste est une France divisée qui serait inapte à gagner les enjeux qui l'attendent dans l'arène du monde et plus encore dans le monde sans frontière de demain. Démocratiser la société, refuser l'exclusion, rechercher l'égalité des chances, instruire la jeunesse, accroître le savoir, servir les créations de l'esprit et des mains, guérir la vie quotidienne du plus grand nombre des Français de ses tares et parfois de ses intolérantes servitudes. Priorité au dialogue. La République n'appartient à personne. Nous en sommes tous les garants et les artisans. Pour ces combats de chaque jour qui se nomment Liberté, Égalité, Fraternité, aucun volontaire n'est de trop." - Ensuite le président fait le tour de la salle et salue un à un les invités : - les membres du Conseil constitutionnel parmi lesquels Robert FABRE, - le général BIARD et un évêque - les membres du gouvernement : Lionel JOSPIN, Pierre BEREGOVOY, Roland DUMAS, Laurent FABIUS, Pierre MAUROY, Pierre JOXE, Jean-Pierre CHEVÈNEMENT, Jean POPEREN, Louis LE PENSEC, Louis MERMAZ, Michel DURAFOUR, DELEBARRE, Georgina DUFOIX, Claude EVIN, Henri NALLET, Catherine TASCA, Jack LANG, Paul QUILES, Catherine TRAUTMAN, Bernard KOUCHNER, Jacques DELORS, Marceau LONG. - les représentants militaires et religieux dont le cardinal LUSTIGER, - ses invités personnels parmi lesquels on remarque plus précisément Daniel AUTEUIL, Françoise GIROUD, André ROUSSELET, Harlem DÉSIR, Julien DRAY, Jean-Noël JEANNENEY, Pierre BERGE, Elisabeth BADINTER, - les membres de la famille MITTERRAND, - les journalistes (parmi lesquels Michel VIAL) et photographes accrédités (parmi lesquels Claude AZOULAY) - les collaborateurs de l'Elysée parmi lesquels Ségolène ROYAL (qui demande au président s'il peut faire quelque chose pour elle, celui-ci lui répond que c'est trop tard), Jacques ATTALI, Michel CHARASSE, Jean-Louis BIANCO, secrétaire général de l'Élysée. - Suite de la cérémonie à l'extérieur du palais de l'Elysée ; un tapis rouge mène jusqu'au bas du perron. Sur la pelouse se trouve la Garde républicaine qui rend les honneurs militaires au chef de l'Etat. Sonnerie "ouvrez le ban", la fanfare joue la Marseillaise puis le président passe la Garde en revue. Le président Mitterrand rentre suivi de Michel ROCARD et Alain POHER. - Pendant ce temps, les chars AMX 30 stationnés sur les Champs Elysées tirent 21 coups de canon. La façade du Palais de l'Élysée vue du parc.

  • Emission
  • Edition spéciale
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Antenne 2