Mis et Thiennot : demande de réhabilitation à Paris - Vidéo Ina.fr

Mis et Thiennot : demande de réhabilitation à Paris

11 juil. 1984 04min 01s 1321 vues

Publicité

Mis et Thiennot : demande de réhabilitation à Paris

Antenne 2 Le Journal de 20H

11 juil. 1984 1321 vues 04min 01s

Depuis leur condamnation en 1947 pour le meurtre d'un garde-chasse dans la région de Châteauroux, Raymond MIS et Gabriel THIENNOT ont toujours clamé leur innocence et réitèrent sans cesse leur demande de réhabilitation. C'est dans ce cadre, qu'ils étaient aujourd'hui à Paris avec les membres de leur comité de soutien, devant l'Elysée et au ministère de la Justice. A Mézières en Brenne, Gabriel THIENNOT et un autre ancien inculpé Emile THIBAULT acceptent de revenir à la mairie et raconter comment ils avaient été molestés pour faire des aveux.Marie-Louise TROCHET, une riveraine du village se souvient de l'époque des interrogatoires : "Tous les voisins entendaient... Cris de douleur...". Sur une vue d'un pavillon aux volets fermés, la voix d'un gendarme présent à l'époque, déclare ne vouloir faire aucune déclaration.Gabriel THIENNOT explique qu'il a été libéré à l'âge de 27 ans, qu'il a pu faire son service militaire mais il clame son innocence et veut "obtenir justice".De nombreuses photographies et unes de journaux illustrent les images : le garde-chasse Louis Boistard, tous les inculpés, un des inculpé conduit par un gendarme avec une couverture sur la tête, signature de Gabriel Thiennot sur le procès-verbal des aveux, Raymond Mis et Gabriel Thiennot (ce dernier en militaire) après leur remise de peine en 1954.

Émission

Antenne 2 Le Journal de 20H

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

journaliste

Jérôme Bony
François Granier

participant

Gabriel Thiennot
Emile Thibault

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies