Les échos du cinéma - numéro 3 - Vidéo Ina.fr

Les échos du cinéma - numéro 3

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Les échos du cinéma - numéro 3

Les échos du cinéma

video 01 janv. 1961 1520 vues 27min 30s

Ce troisième numéro des "Echos du cinéma" propose : Une interview de François REICHENBACH qui réalise le montage de son dernier film "Un coeur gros comme ça", documentaire sur une journée de la vie du boxeur sénégalais Abdoulaye FAYE. François REICHENBACH explique sa fascination pour cet homme qu'il a filmé, souvent à ses dépends, des dizaines d'heures. Il a beaucoup appris en l'observant, a été ému et ébloui par ce personnage comme devant un tableau naïf. Il ne considère pas son film comme un documentaire, mais plutôt comme une fiction qu'il raconte avec des images de la vie réelle. Il évoque son film "L'Amérique insolite" auquel il manquait la prise de son directe, technologie pas encore au point quand il a filmé. Il donne sa définition du documentaire et son avis sur "Hiroshima mon amour" : "...si on lui enlève les images d'archives, il ne reste plus grand chose...". Reportage sur le tournage du film de Jacques GUYMONT "Les bras de la nuit" avec la répétition d'une scène entre Danielle DARRIEUX et Roger HANIN, et les interviews successives de Danielle DARRIEUX, Roger HANIN et Jacques GUYMONT : 1) Danielle DARRIEUX, interrogée sur son charme, dit que pour en avoir il ne faut surtout pas en faire, il faut rester naturelle. Elle vit à la campagne loin des mondanités et n'a jamais rien sacrifié à sa carrière. Elle trouve fastidieux de jouer longtemps la même pièce au théâtre, et se lance maintenant dans la chanson. Elle évoque ses débuts au cinéma, les trois films qu'elle a tournés avec Max OPHULS qu'elle qualifie de "magicien". 2) Roger HANIN, le partenaire de DARRIEUX, parle de son séjour au Canada pour le Festival du film français et du rôle qu'il incarne dans le film "Les bras de la nuit". 3) Jacques GUYMONT a choisi une oeuvre de Frédéric DARD pour son premier film. Contrairement aux cinéastes de la Nouvelle Vague, il préfère travailler en studios. Il considère la Nouvelle Vague comme déjà périmée et affirme que le seul cinéma valable est le cinéma classique comme celui de René CLAIR. Quant à lui "il ne veut pas choquer le bourgeois" et préfère "une bonne histoire sérieuse, bien construite, sans arrière pensée...".

Émission

Les échos du cinéma

Production

producteur ou co-producteur

Les Actualités Françaises

Générique

réalisateur

Jean Guillon

interprète

Danielle Darrieux
Roger Hanin

participant

Danielle Darrieux
François Reichenbach
Roger Hanin
Jacques Guymont

présentateur

Normand Champoux

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies