Algérie pastorale - Vidéo Ina.fr

Algérie pastorale

Publicité

Algérie pastorale

Films Documentaires

video 01 janv. 1955 4541 vues 16min 43s

Aussi loin que l'on remonte dans le temps, on constate la présence d'ovins en Algérie. Une lampe en terre-cuite de l'époque punique en forme de mouton a été retrouvée dans les ruines de Tipasa. En effet, cet animal qui offre sa laine, son lait et sa chair est un élément de base de l'Algérie.Ce film, quelque peu romancé, raconte comment Brahim, un berger des steppes semi-désertiques, ayant perdu son troupeau après une année de sécheresse et de famine, reçoit une formation dans une station d'élevage ovin à Tadmit. Là, Brahim apprend à être prévoyant, à s'organiser, à soigner, protéger, et nourrir son troupeau. En compagnie des autres stagiaires, on lui enseigne comment marquer les bêtes, les protéger contre les parasites externes, les maladies, les vers intestinaux. Ainsi soignés, les moutons pourront offrir la laine la plus belle et les brebis donneront de beaux agneaux.La tonte traditionnelle se fait en Algérie à la faucille ou à l'aide de forces, ces méthodes demandant adresse et précision. Au centre de Tadmit, Brahim apprend la tonte mécanique, plus rapide et efficace. Il apprend également à faire pousser de la luzerne, assurance d'avoir du fourrage en cas de sécheresse. La Société Agricole de Prévoyance a installé de nombreux points d'eau sur les terres traversées par les nomades. Un train routier sillonne ces territoires, apportant eau et fourrage aux troupeaux en migration. Les moutons doivent également être abrités du froid et des chacals. Brahim apprend comment construire un enclos à l'aide de branchages, un enclos grillagé démontable, et même un enclos en pierre. Une fois tous ces enseignements acquis, la Société Agricole de Prévoyance prête au berger un troupeau de moutons qu'il devra rembourser en cinq ans. La Commission Pastorale visite les régions d'élevage et récompense les bergers méritants. Un an plus tard, après la mise en pratique de sa nouvelle science, Brahim reçoit un diplôme et une médaille.

Émission

Films Documentaires

Production

producteur ou co-producteur

Les Actualités Françaises

Générique

réalisateur

André Zwobada

commentateur

Bernard Noël

directeur de la photo

Jean Hudelot

ingénieur du son

René Rora

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies