Partager
Ajouter Acheter
16 déc. 2010 7195 vues 01h 17min 57s

Deuxième documentaire consacré à la Françafrique, montrant comment la France post -coloniale a d'abord soutenu les dictateurs africains en place pour garantir son approvisionnement énergétique puis comment cette relation a basculé. En effet, les dict... + de détails

Deuxième documentaire consacré à la Françafrique, montrant comment la France post -coloniale a d'abord soutenu les dictateurs africains en place pour garantir son approvisionnement énergétique puis comment cette relation a basculé. En effet, les dictateurs africains ont pesé de tout leur poids dans la vie politique française en finançant les campagnes électorales de divers hommes politiques, de droite comme de gauche. A partir des années 2000, l'influence politique française en Afrique cède la place à l'influence économique des grands groupes industriels français, Total, Areva, Bouygues et Bolloré tandis que les Etats-Unis et la Chine s'implantent dans ce qui fut le pré carré économique de la France. Les interviews en situation alternent avec le commentaire sur images d'archivesLISTE DES SEQUENCES : - Le poids de l'entreprise nationale ELF dans le financement des hommes politiques africains et français. Citation des agents secrets français au service de la Françafrique : Jacques Foccart, Pierre Guyomat fondateur d'ELF- Les changements politiques intervenus en Afrique suite à la chute du mur de Berlin et la fin de la guerre froide- Le financement de la campagne électorale de Pascal Lissouba au Congo Brazzaville par Elf- le scandale de l'affaire ELF au moment des élections présidentielles de 1995 et la rivalité entre Edouard Balladur et Jacques Chirac- la privatisation d'ELF rachetée par Total pour éviter les condamnations des personnalités impliquées dans le scandale - le basculement de l'influence politique de la France vers l'Afrique avec le poids croissant d'Omar Bongo dans la politique intérieure française- l'accession de Laurent Gbagbo au pouvoir en Côte d'Ivoire et le conflit avec l'armée française stationnée sur place- le rôle supposé du Gabon dans le financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy- le limogeage de Jean-Marie Bocquel après sa tribune contre la Françafrique- les ressources en uranium du Niger et le prix payé par la France pour l'extraction du minerai- le poids de la franc-maçonnerie chez les présidents africainsPERSONNES INTERVIEWEES ET THEMES ABORDES: - Loïk LE FLOCH PRIGENT, ancien PDG d'ELF - Laurence SOUDET, ancienne collaboratrice de François Mitterrand - Albin CHALANDON, ancien PDG d'ELF - Maurice DELAUNAY, ancien ambassadeur de France au Gabon - Eva JOLY, juge d'instruction de l'affaire ELF- Jacques SALLES ancien chef des services secrets français au Gabon - Pascal LISSOUBA ancien président du Congo Brazzaville- Denis SASSOU NGUESSO président du Congo Brazzaville - Omar BONGO président du Gabon - Robert BOURGI éminence grise de plusieurs présidents africains- Michel DE BONNECORSE, "monsieur Afrique" du président Chirac de 2002 à 2007 -Pierre MARION, directeur de la DGSE de 1981 à 1982 - Dominique PIN, premier conseiller à l'Ambassade de France en Côte d'ivoire de 2002 à 2005[Source : document de presse de France 2]Documentaire. Réalisé par Patrick Benquet. Scénario de Patrick Benquet.Conseiller historique : Antoine Glaser.Produit par Compagnie des Phares et Balises. Avec la participation de France Télévisions.L'Argent roiIl y a 50 ans, en 1960, les 14 colonies françaises d'Afrique noire devenaient indépendantes. Mais, indépendance ne signifie pas liberté : le général de Gaulle confie à Jacques Foccart la mise en place d'un système qui vise à garder, par tous les moyens, légaux et illégaux, le contrôle de nos anciennes colonies dont les matières premières sont vitales pour la France. Ce système va s'appeler la Françafrique. Pendant plus d'un an, Patrick Benquet a enquêté avec l'aide précieuse d'Antoine Glaser, spécialiste unanimement reconnu dans ce domaine. Il montre dans ce film qu'à travers les présidences successives qu'avait connues la France, de droite et de gauche, les bouleversement mondiaux entraînés par la chute du mur du Berlin et la mondialisation, il existe une étonnante cohérence dans la politique française à l'égard de ses anciennes colonies. Que tous les grands événements africains dont les Français gardaient le souvenir, le Biafra, les diamants de Giscard, l'action du mercenaire Bob Denard, les coups d'États à répétition, les assassinats politiques, l'affaire Elf et ses valises de billets, le licenciement de Jean-Marie Bockel, étaient reliés par une logique implacable : la mise en oeuvre d'une politique occulte dont la motivation principale était l'approvisionnement énergétique de la France, en particulier en pétrole. Françafrique révèle un monde secret où, en dehors de tout contrôle parlementaire ou gouvernemental, tous les coups sont permis pour maintenir au pouvoir des chefs d'État africains dévoués à la France. Un monde ou des sommes d'argent colossales irriguent clandestinement des réseaux d'enrichissement personnel et de financements de partis politiques.

  • Production

  • France Télévisions, La Chaine Parlementaire- Assemblée Nationale
  • producteur ou co-producteur
    Institut national de l'audiovisuel, Compagnie des Phares et Balises

mots clés