Mystères d'archives : 1963, John F Kennedy à Berlin - Vidéo Ina.fr

Mystères d'archives : 1963, John F Kennedy à Berlin

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Mystères d'archives : 1963, John F Kennedy à Berlin

Mystères d'archives

video 28 avril 2010 11057 vues 26min 00s

Ce documentaire à base d'archives est construit comme une enquête autour de la visite du Président américain John Fitzgerald Kennedy à Berlin. Le document audiovisuel est présenté comme une pièce à conviction à interroger.En juin 1963, John Fitzgerald Kennedy est attendu en Allemagne de l'Ouest. A la fin de cette visite de cinq jours, Le 26 juin 1963 sur la place Rudolph Wilde, devant quelque 400 000 personnes et des caméras parfaitement placées sur des échafaudages, John Kennedy prononce une petite phrase qui deviendra fameuse : 'Ich bin ein Berliner' ("Je suis un Berlinois"). Pourquoi ces mots en allemand et ce voyage à Berlin, en pleine guerre froide ? Les images d'archives (alternance entre noir et blanc et couleurs) illustrent ces cinq jours : des préparatifs à l'arrivée du président, avec la foule place Rudolph Wild , l'accueil du président à l'aéroport , la foule attendant le président accompagné par Adenauer et le maire Willy Brandt à bord de la voiture décapotable. Tout est analysé longuement et illustré par les images d'archives correspondantes, ralentis, photos, et animations : la position choisie par Kennedy dans la voiture (il reste toujours à droite) avec Adenauer et Brandt. Archive de Kennedy en voiture à côté de De Gaulle à Paris en 1961. Photo prise le jour de son assassinat (6 mois plus tard) le jour de son assassinat à Dallas assis à droite de son épouse. Une comparaison entre des images en noir et blanc tournées par des reporters des actualités devant la porte Brandebourg et des images couleurs prise au même endroit par des opérateurs de l'armée américaine montrent une pancarte en anglais avec un texte agressif positionné devant l'estrade où montera le président Kennedy. Des vues aériennes de la porte de Brandebourg tournées par l'armée américaine puis des animations sur l'image illustrent la séparation entre Berlin est et ouest, Des animations et des plans de la porte de Brandebourg, des estrades réservées aux reporters est allemands , des ralentis et de plans Kennedy à l'estrade illustrent l'analyse des moments qui ont précédé le discours. Archives du 14 juillet 1945, de l'autre côté porte de Brandebourg dans le quartier est de Berlin qui vient de passer sous le contrôle soviétique : ruines des immeubles (mais on ne voit pas les ruines de l'hôtel où a séjourné Kennedy la premièere fois). Extrait du film d'Universal international News (en Vo), diffusé dans les salles de cinémas américaines sur la visite de Kennedy à Berlin. Film allemand "communiste" (en Vo) diffusé aussi dans la salle allemande sur la visite de Kennedy. On remarque que les images sont identiques dans les deux films.Poursuite de la visite de Kennedy à Check point Charly (dans le secteur américain), un des rares endroits ou on peut passer le mur, Kennedy s'installe sur l'estrade pour voir et être vu de l'autre côté du mur), le cortège officiel reprend sa route accueilli par la foule, une femme coure derrière la voiture mais elle est bloquée par un agent. Et le moment du discours arrive : Kennedy prononce la phrase " 'Ich bin ein Berliner' ("Je suis un Berlinois") , joie de la foule , rediffusion et longue analyse de cette séquence , avec un bref plan d'une foule pendant le 3ème Reich , suite du discours de Kennedy (en VO) et il répète encore la phrase , Willy Brandt lui propose de signer le livre d'or de la ville là devant la foule joyeuse , moment de silence sur plans de la cloche offerte en 1950 par les américains (réplique de celle qui a sonné le jour de l'Independence des Etats unis).Archives NB de septembre 1962 : visite officielle du président De Gaulle en Allemagne de l'Ouest avec le General Adenauer et prononçant des discours en allemand avec son interprète à côté de lui. Kennedy a dépassé le succès de De Gaulle en ajoutant Berlin à cette visite.

Émission

Mystères d'archives

Production

Radio Svizzera di lingua Italiana

producteur ou co-producteur

YLE Teema, Institut national de l'audiovisuel, Arte France

Générique

réalisateur

Serge Viallet

producteur

florence fanelli

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies