Affaire Clearstream : Le Monde met à mal la défense de Villepin

03 mai 2006 02min 42s 1776 vues

Publicité

Affaire Clearstream : Le Monde met à mal la défense de Villepin

Soir 3 journal

03 mai 2006 1776 vues 02min 42s

Selon le journal Le Monde, une note du général RONDOT prouve que le nom de Nicolas SARKOZY a bien été évoqué lors de la réunion du 9 janvier 2004 au Quai d'Orsay, ce qu'avait réfuté Dominique de VILLEPIN. Extraits de l'article publié par Le Monde et compte-rendu de la séance houleuse à l'Assemblée nationale : intervention de François HOLLANDE : "Un gouvernement comme le vôtre peut-il encore continuer sereinement son travail quand la suspicion s'est installée en son sein ?" et réponse de Dominique de VILLEPIN : "Voilà que la politique retrouve ses vieux démons. Les procès d'intention. Les jugements hâtifs, monsieur Hollande. Les approximations et faut-il le dire ici dans cette assemblée, le lynchage". Extrait d'une déclaration de Nicolas SARKOZY, qui refuse de prendre part à l'affrontement : "Je n'ai de procès d'intention à faire à personne. Je me suis constitué partie civile quand la justice a fait litière des accusations portées contre moi. Je lui fait confiance pour trouver la vérité".

Émission

Soir 3 journal

Production

producteur ou co-producteur

Agence, Paris : France 3

Générique

journaliste

Jennifer Alberts

monteur

Nicole Liberatore

participant

Nicolas Sarkozy
François Hollande
Dominique de Villepin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies