Partager
Ajouter Acheter
11 juin 2003 335 vues 02min 15s

Hier soir, l'intersyndicale des enseignants se félicite des concessions du gouvernement sur les réformes et la décentralisation de l'Education Nationale. Désormais, elle ne concerne plus les médecins scolaires, les assistantes sociales et les conseil... + de détails

Hier soir, l'intersyndicale des enseignants se félicite des concessions du gouvernement sur les réformes et la décentralisation de l'Education Nationale. Désormais, elle ne concerne plus les médecins scolaires, les assistantes sociales et les conseillers d'orientation et les psychologues qui restent fonctionnaires de l'Etat mais les syndicats soulignent des réponses insatisfaisantes sur les TOS (techniciens, ouvriers et employés de service), les retraites et le budget. Demain commence le bac de philo. L'intersyndicale appelle à une journée de grève, mais sans boycott des épreuves. Les dirigeants syndicaux appellent à la modération mais il n'est pas sûr que la base acceptera d'abandonner toute action radicale lors d'examens. C'est ce qui inquiète Luc FERRY. Très grande déception pour les personnels TOS. Interviewes de Gérard ASCHIERI, FSU et d'Olivier VINAY, représentant de la coordination des établissements en lutte.

  • Emission
  • 12 14. Edition nationale
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 3