Partager
Ajouter Acheter
05 janv. 2002 4940 vues 02min 30s

Reportage. L'affaire Omar RADDAD, ce jardinier marocain accusé d'avoir tué Ghislaine Marshall en 1991, connaît un nouveau (pseudo ?)-rebondissement. Un nouveau témoin, Guy MOUYRIN, affirme que la riche héritière aurait été assassinée par des adeptes ... + de détails

Reportage. L'affaire Omar RADDAD, ce jardinier marocain accusé d'avoir tué Ghislaine Marshall en 1991, connaît un nouveau (pseudo ?)-rebondissement. Un nouveau témoin, Guy MOUYRIN, affirme que la riche héritière aurait été assassinée par des adeptes de l'Ordre du Temple Solaire.Guy Mouyrin affirme qu'il était le chauffeur du gourou de la secte, Joseph DI MAMBRO. Il aurait conduit les meurtriers devant la maison le jour du meurtre.L'avocat de la famille Marshall, Me Georges KIEJMAN, trouve cette histoire absolument ridicule. Commentaire sur images d'archives et interviews de Gérard BAUDOUX, ex-avocat d'Omar RADDAD, et de Georges KIEJMAN, avocat de la famille Marshall.[Source : documentation France 3] L'affaire Omar Raddad, ce jardinier marocain accusé d'avoir tué Ghislaine Marshall en 1991, connaît un nouveau rebondissement. Plus de 10 ans après le meurtre, un étrange témoin vient de faire des révélations : selon lui, la riche héritière aurait été assassinée par des adeptes de l'Ordre du Temple Solaire. Guy Mouyrin s'est présenté spontanément au procureur. Selon lui, Ghislaine Marshall appartenait à l'OTS depuis 1982. Elle aurait été assassinée parce qu'elle ne voulait plus financer la secte et voulait la quitter. Guy Mouyrin affirme qu'il était le chauffeur du gourou de la secte, Joseph Di Mambro. Il aurait conduit les meurtriers devant la villa de Ghislaine Marshall le jour du meurtre. Selon l'avocat de la famille Marshall, Georges KIEJMAN, "Cette histoire du Temple solaire est absolument ridicule et grotesque et démentie par tout ce qu'a établi le dossier d'instruction qui a conduit à la condamnation d'Omar Raddad; c'est la médiatisation habile qui a été faite autour d'O. Raddad qui fait que l'on peut éprouver un doute, mais en fait il existe un tel bloc de certitudes dans le dossier que même s'il y avait un autre procès, je ne doute pas que le résultat serait le même..." Omar Raddad a été libéré en 1998 après 7 ans de prison, il attend aujourd'hui une éventuelle révision de son procès

  • Emission
  • 19 20. Edition nationale
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 3, France 3 Nice