Un geek, késako ?

Redaction Ina le 24/05/2016 à 13:57. Dernière mise à jour le 30/10/2017 à 15:56.
Sciences et techniques Economie et société

Si vous passez votre temps devant l’ordinateur, que vous maîtrisez leur programmation, connaissez tous les derniers modèles de téléphone portable, rêvez nouvelles technologies : vous êtes surement un geek… Petite rétrospective drôle et décalée d’un monde bien particulier, alors que se tient le Paris Games Week, à la porte de Versailles.

Pénétrez à l’intérieur de l’antre d’un geek, et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de celui de Roland Moreno. A 23 ans, celui qui allait devenir l’inventeur de la carte à puce dévoile son bric-à-brac d’inventions : originales, amusantes et inutiles. Ce document exceptionnel révèle l’humour et l’inventivité d’un jeune geek qui garde les pieds bien sur terre. 

A 14 ans, Laurent Montaron pourrait sans doute travailler pour la Silicon Valley ou Nintendo. Dans sa chambre, en compagnie de son chat, il conçoit des jeux vidéo qu’il réussit à vendre. Sa mère est fière de lui et avoue ne pas bien comprendre les langages informatiques de son fils.

Le geek peut être encore plus jeune : Pierre Frédéric Caillaud est un petit garçon de 11 ans. Surnommé « le petit génie lyonnais », il bidouille ses premiers composants électroniques à l’âge de 7 ans. Démonstration dans son atelier d’inventions, avec explications à l’appui. En langage geek bien sur…

Gaël est un jeune garçon qui partage ses loisirs entre la vie de campagne avec ses animaux et l’informatique. A 11 ans, il conçoit des programmes et aime s’amuser sur son écran. Mais il ne se voit pas travailler dans l’univers informatique car il trouve la programmation trop répétitive.

Au cœur des années 2000, en pleine vague consumériste, les geek apparaissent comme des fans des objets technologiques. Ils peuvent dépenser des centaines d’euros tous les mois afin de posséder l’ordinateur ou le téléphone dernier cri. Gaëtan est l’un d’eux. Problème : son amie ne comprend pas bien sa passion…

Reportage au cœur du monde geek, des rayons d’objets high-tech aux soirées mondaines entre passionnés. Nous suivons Virgile à l’une de ces rencontres, où il est préférable d’être muni d’un dictionnaire pour pouvoir communiquer. Pour entamer une discussion, on ne parle pas météo mais dernières technologies…