Tricot, l'aiguille en fête

Redaction Ina le 10/02/2015 à 14:26. Dernière mise à jour le 15/06/2017 à 18:25.
Vie sociale
Tricot

Alors, tricoter c'est démodé ? Pas si sûr! Avec cette immersion dans l'univers passionnant de la maille, à l’occasion de la journée mondiale du tricot, la broderie, et autres patchworks n’auront plus de secrets pour vous…

tricot1

Le tricot de mamie

Il est loin le temps où tricoter était réservé aux mamies, à l'image de ces dames de 1965, surprises en plein concours de tricot.

Ce loisir était tellement populaire que la télévision lui consacrait même des chroniques régulières. 

Avez-vous reconnu la jeune mannequin qui porte cette si jolie liseuse tricotée main? 

Certaines n'hésitaient pas à transformer ce loisir en activité familiale et commerciale. Découverte d'une famille de tricoteuses du Calvados en 1969.

Qui n'a pas feuilleté "Modes et travaux" ? En 1988, sa rédactrice en chef présente les modèles les plus tendance du moment, à confectionner soi-même bien-sûr!

Les hommes, fous de laine

Travailler la maille est synonyme de détente parait-il, c'est ce qu'explique Pierre Dac en 1958. Il espère réaliser un passe-montagne de plage à manches retroussées. À en juger ses conseils techniques… ce n'est pas gagné!

Eh oui mesdames, loin des clichés, les hommes ne sont pas les derniers à aiguillonner les pelotes de laine. Qui mieux qu'un berger pour réaliser ses propres pullovers avec la laine de ses moutons? Où le trouver? Le long de la nationale 10 où il vend ses confections.

Tricoter c'est tendance

Désormais, manier la pelote c'est tendance. Reportage dans un café tricot de Bordeaux en 2007 tenu par un homme. Ici, ces messieurs prennent le pouvoir sur la pelote et les femmes sont séduites.

Déstressant et créatif, tricoter est devenu un vrai phénomène de société, décliné en bar à pelotes, apéros tricots, échange de laines etc.

Les nouveaux tricoteurs se confrontent aux anciens dans la bonne humeur. À l'heure d'internet, la passion du tricot s'exprime sur les blogs.

Terminé le salon de l'auto, place au salon de l'aiguille…  Certains caïds de la pelote se lancent même dans des championnats de vitesse…

Pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable en testant "l'apéro tricot", un moment convivial de créativité?

En temps de crise, se confectionner son écharpe ou son gilet, c'est du plaisir et des économies… L'engouement est impressionnant: les passionnés sont très exigeants voire perfectionnistes.

Pour terminer ce tour d'horizon laineux, nous vous offrons un défilé de mode 100% tricot de 1969. De quoi inspirer les plus téméraires.