Tout nus pour défendre leurs emplois

Administrator dev le 10/01/2018 à 15:36.
Vie économique Vie sociale

Se déshabiller pour attirer l'attention, pour dénoncer une situation sociale désespérée, c'est l'objet du film "Normandie Nue", actuellement sur les écrans. Mais ce type d'actions n'existe pas seulement au cinéma. En 2009, des ouvriers d'une usine bretonne, menacée de fermeture, posaient nus pour un calendrier.

Se déshabiller pour revendiquer, c'est l'objet du film sorti mercredi, "Normandie nue" de Philippe Le Guay, avec François Cluzet et François-Xavier Demaison. Sur fond de crise paysanne, les habitants d'un village du Perche se déshabillent pour attirer l'attention des médias.

Le film est une fiction, mais ce mode de revendication a déjà été utilisé à plusieurs reprises. En 2009, des employés de l'usine Chaffoteaux et Maury à Ploufragan (Côte d'Armor) ont fait tomber le bleu de travail. En juin, ils apprennent que 207 salariés sur 250 seraient licenciés. Ils décident alors de bloquer l'usine. Mais 13 ouvriers décident en plus de poser nus pour un calendrier, afin de médiatiser leur action. 

En vain. L'usine fermera en 2010. L'entreprise de chaudronnerie, fleuron industriel des Côtes d'Armor, avait compté jusqu'à 1300 personnes dans les années 70.