Thierry Roland

Redaction Ina le 18/06/2012 à 12:34. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 10:23.
Télévision
Thierry Roland

Thierry Roland, journaliste et commentateur sportif depuis près de 57 ans s'est éteint à l’âge de 74 ans le 16 juin 2012. Il incarnait « la voix du football » avec plus de 1300 commentaires de matchs à son actif. Adulé par certains, décrié par d’autres Thierry Roland reste dans le cœur des supporters le symbole du grand journaliste sportif, passionné et toujours présent au côté de l’équipe de France.

La carrière de Thierry Roland en vidéos et audios

50 ans de carrière ininterrompue

Thierry Roland est né en 1937. Très jeune, il se passionne pour le sport et l’équipe de France de football en particulier. Il aimait à dire qu’il avait appris à lire dans le journal sportif « L’équipe ». Il débute sa carrière journalistique à la RTF (Radiodiffusion Télévision Française) en 1955 grâce à Georges Briquet. En 1968, renvoyé de l'ORTF par le pouvoir gaulliste, il rejoint France Inter durant 6 ans avant de faire son retour à la télévision à la demande de Raymond Marcillac. A Antenne 2 d’abord (1975-1984), puis à TF1 en 1984 (1984-2004). Sur cette chaîne, outre les commentaires des matches, il co-anime l’émission phare du football « Téléfoot ».

En 2005, à la surprise générale notre homme rejoint M6, la chaine rivale, et commente une partie des matchs de la coupe du monde de foot 2006 en compagnie de Franck Leboeuf. Il récidivera en 2008 pour l’Euro 2008.

 La voix du foot, contestée et adulée

En 1979, sur Antenne 2, Thierry Roland débute les commentaires de matchs avec celui qui allait devenir son acolyte durant 25 ans, Jean Michel Larqué, ancien footballeur. Dans ce duo de choc, Thierry Roland joue le rôle du commentateur « supporteur, un peu beauf», Larqué apportant une touche plus technique.

Son ton cabotin et ses débordements verbaux ont souvent été critiqués, comme cette phrase restée célèbre prononcée à la fin du match France- Bulgarie du 9 octobre 1976 : « Alors ça, je n’ai pas peur de le dire, Monsieur Foote vous êtes un salaud ». L’arbitre (Mr Foote donc) ayant accordé un pénalty en faveur de la Bulgarie.

Durant sa carrière fleuve, Thierry Roland a commenté 13 coupes du monde, 9 coupes d’Europe, 1300 matchs, dont 700 avec Jean Michel Larqué. Il a remporté le 7 d’or de meilleur journaliste sportif en 1997.

En hommage, ina.fr vous propose de retracer son parcours exceptionnel en sons et en images.

Pour  aller plus loin : 

Découvrez en vidéos les meilleurs commentaires footballistiques du duo Roland-Larqué.