Tchicaya U Tam'si, poète africain

Redaction Ina le 08/03/2017 à 10:55. Dernière mise à jour le 08/03/2017 à 11:17.
Art et Culture Littérature

Le Printemps des poètes, qui se déroule cette année du 4 au 19 mars 2017, met à l’honneur la poésie africaine et en particulier Tchicaya U Tam'si. Découvrez son univers, avec cette sélection vidéo et audio d’entretiens du poète congolais.

tchicaya620

L’Afrique au Printemps des poètes 2017

Ce 19e Printemps des poètes invite à explorer un domaine trop méconnu de la poésie africaine francophone. Seront mis à l’honneur des voix majeures comme Senghor, U Tam'si ou Kateb Yacine mais également un pan de la production poétique africaine, notamment celle, subsaharienne, qui se caractérise par une oralité native, tributaire de la tradition des griots et nourrie par ailleurs des poésies d'Europe…

Tchicaya U Tam'si, le poète congolais

Mais penchons-nous sur Tchicaya U Tam'si, né au Congo en 1931 et décédé en 1988 en France. Il est considéré comme l'un des grands poètes du continent africain.

En mai 1960, le programme de radio Ocora présente le jeune poète, considéré alors comme l’avenir de la poésie africaine. Tchicaya U Tam'si se présente, exprime son étonnement de figurer parmi d’illustres noms regroupés dans une anthologie parue chez Seghers et définit sa poésie "de réalité". Puis Bachir Touré lit l’un des poèmes présentés dans ce recueil, intitulé A triche-cœur.

Interview de Tchicaya U Tam'si et extrait du poème A triche-cœur, mai 1960 (audio)

Le 8 avril 1966, le poète reçoit le Grand Prix de poésie au premier Festival Mondial des Arts Nègres pour son recueil de poèmes Epitomé.

le Grand Prix de poésie du Festival Mondial des Arts Nègres, avril 1966 (audio)

 

Le 28 août 1968, Tchicaya U Tam'si, évoque son dernier ouvrage, un livre de contes : Légendes africaines, paru chez Seghers. Il explique qu’un tirage à un prix abordable, destiné aux pays d'Afrique a été prévu. Les 13 récits choisis proviennent du terroir africain. Légende et vérité historique s'entremêlent, de la naissance du monde jusqu'à la cité, l'empire, etc. La place qu'y tient la femme. Il développe en particulier le dernier conte, sa signification, Don Quichotte et la paix. Il termine l’entretien par des considérations sur le passé et l'avenir.

Légendes africaines, 1968 (audio)

En 1980, dans l’émission La rage de lire, l’auteur présente son roman Les cancrelats et son recueil de nouvelles La main sèche.

La rage de lire, novembre 1980

 

En décembre 1986, le poète est reçu par Jean-Claude Courdy dans le cadre de la Biennale de la langue Française. Tchicaya U Tam'si définit la francophonie, ce que signifie le fait d’écrire et de parler français et confie même mieux le parler que sa langue natale… Il affirme ensuite que le français a un avenir en Afrique.

Définition de la francophonie, 2 décembre 1986

 

La notoriété de l’écrivain et poète congolais ne cesse de croître. Il est même reçu dans des émissions très populaires comme 40 degrés à l’ombre, diffusée l’été sur FR3. Caroline Tresca présente ici son dernier roman intitulé, Ces fruits si doux de l'arbre à pain.

Ces fruits si doux de l'arbre à pain, 6 août 1987.

 A voir également

La littérature noire (dossier)
Téléchargez ou gravez une sélection de vidéos sur Léopold Sédar Senghor
A découvrir "Léopold Sédar Senghor par lui-même", un double disque compact d'entretiens en hommage au "poète-président" .

Le premier festival mondial des Arts Nègres en 1966 (playlist)