Sur la piste de Maigret

Redaction Ina le 19/06/2007 à 00:00. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 09:33.
Adaptations litteraires Intrigues policières
Sur la piste de Maigret

Tout droit sorties de l'imagination de Georges Simenon, les enquêtes du commissaire Maigret ont accompagné plusieurs générations de lecteurs et téléspectateurs. Ina.fr rend hommage au flic le plus célèbre du petit écran.

Sa piste nous mène jusqu'au Japon

Une carrure imposante enveloppée d'un pardessus, coiffée d'un chapeau en feutre et affublée d'une pipe. La silhouette du commissaire Maigret est reconnaissable entre toutes... Et pour cause : vous l'avez déjà aperçue dans une dizaine de films, près de 150 épisodes à la télévision, mais aussi dans 75 romans policiers et 28 nouvelles. Son signalement a également été donné à l'étranger, puisque la série a été adaptée en Allemagne, en Angleterre, ainsi qu'en Russie et au Japon !

Un portrait-robot de anti-héros

Le plus français des policiers est pourtant né… en Belgique ! Aux début des années 30, un jeune auteur de Liège se rend aux éditions Fayard avec une nouvelle idée de polar. Le commissaire inventé par Georges Simenon est corpulent, absolument pas sportif, il n'a rien d'un jeune premier et ne mène pas d'enquête scientifique… Sceptiques, les éditeurs décident pourtant de donner vie à cet anti-héros. Pari réussi puisque 282 ouvrages sont vendus dès la première semaine dans les gares parisiennes.

Un flair inimitable

L'année suivant sa parution, en 1932, le cinéaste Jean Renoir décide de porter Maigret à l'écran et réalise « La Nuit du carrefour ». Comme tous ceux qui adapteront les enquêtes du commissaire au cinéma ou à la télévision, le metteur en scène est sensible au style cinématographique de Simenon - une écriture visuelle, où les descriptions affluent - mais surtout à l'originalité de son personnage principal. Plus psychologue que justicier, le commissaire s'attache à cerner la personnalité des différents protagonistes, victimes et coupables en se laissant guider par son flair. Maigret ne juge pas, il essaye de comprendre.

Maigret passe aux aveux

Sa personnalité entière et profonde aura attiré les plus grands acteurs, de Jean Gabin à Bruno Crémer en passant par Michel Simon. Dans les 51 épisodes disponibles surina.fr, le commissaire est joué par Jean Richard. A ses côtés, on reconnaît quelques grands noms du cinéma français à leurs débuts (Gérard Depardieu, Michel Blanc ou André Dussolier).
Mais que pense Maigret de ses apparitions à l'écran ? Georges Simenon a réussi à recueillir sa confession dans « Les mémoires de Maigret » : « C'est une drôle de sensation de se voir à l'écran, allant, venant (…) un monsieur qui prétend être vous, qui emprunte certains de vos tics, prononce des phrases que vous avez prononcées... »