Prix Nobel de chimie : les lauréats français

Redaction Ina le 29/09/2016 à 17:56. Dernière mise à jour le 06/10/2016 à 16:39.
Sciences et techniques Maths, Physique, Chimie

A l'occasion de la remise du prix Nobel de chimie en Suède, ina.fr revient sur les scientifiques français honorés par cette prestigieuse récompense dans les années passées. Focus en images.

nobelchimie620

Rétrospective en images des lauréats français en médecine et en physiologie.

1911 : Marie Curie

En 1911, la scientifique est honorée par l'Académie des sciences de Suède pour ses travaux sur le polonium et le radium. Elle est la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel. (Elle en avait reçu le premier en physique, en 1903 avec son époux).

Portrait réalisé pour le centenaire de sa naissance.

1935 : Frédéric et Hélène Joliot-Curie

Le 11 décembre 1935, Irène Curie et Frédéric Joliot sont récompensés pour leurs travaux sur les structures de la matière et pour leur découverte, fondamentale, de la radioactivité artificielle. Les deux scientifiques combattront toute leur vie pour un usage pacifique de l’atome.

Documentaire sur le couple.

1987 : Jean-Marie Lehn

Le chimiste est couronné pour l'élaboration et l'utilisation de molécules exerçant, du fait de leurs structures, des interactions hautement sélectives.

Portrait de l'homme qui se rêvait philosophe, un an avant son prix.

Reportage dans le laboratoire du professeur Lehn où il explique ses travaux de recherche et sa reconstruction de molécules.

Cérémonie de remise du prix Nobel de Chimie. Une équipe de journaliste a suivi le chercheur pendant ses trois jours passés en Suède.

2005 : Yves Chauvin

Cette année-là, l'heureux élu a le triomphe modeste. Il est primé pour le développement de la méthode de la métathèse en synthèse organique découverte en 1971.

A l'annonce de la nouvelle, le septuagénaire tourangeau est très surpris par cette distinction pour des travaux remontant à une trentaine d'années.  

L'impact de ses travaux sont pourtant conséquents.

2016 : Jean-Pierre Sauvage

Le prix Nobel de chimie 2016 a été attribué, mercredi 5 octobre 2016, au Français Jean-Pierre Sauvage, de l’université de Strasbourg, au Britannique James Fraser Stoddart, de l’université Northwestern aux Etats-Unis et au Néerlandais Bernard Lucas Feringa, de l’université de Groningen aux Pays-Bas, pour leurs travaux sur la conception et la synthèse de machines moléculaires.

Les trois chercheurs à l’honneur "ont amené les systèmes moléculaires vers des états où, remplis d’énergie, leurs mouvements peuvent être contrôlés", a expliqué le jury Nobel

En 1988, il recevait déjà une médaille d'argent du CNRS pour ses travaux de chimie moléculaire.