Le 4 avril 1949, douze démocraties occidentales (Belgique, Danemark, France, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Etats-Unis et le Canada) signent le traité de l'Atlantique Nord (Otan). L'objectif ? Assurer la défense et la sécurité de l'Europe face à l'Union soviétique après la Seconde Guerre mondiale.

Signature du Pacte de l'Atlantique à New York, avril 1949. Reportage de Pierre Crenesse à New York. Il détaille les personnalités présentes. Interviewe Robert Schumann sur le but de son voyage (audio)

En août 1949. Réunion de l'état-major Atlantique. Les généraux américains sont à Paris pour rencontrer les chefs d'état-major français, sous la direction du général Revers.

Décembre 1949. Les signataires, représentants et chefs d'état-major du Pacte Atlantique sont à nouveau à Paris, au ministère de la Marine, pour discuter des modalités d'application du plan de défense commun aux armées occidentales.

En 1953, le drapeau de l'Otan est présenté à Paris, sur l'esplanade des Invalides, lors d'une courte cérémonie qui réunissait lord Ismay, le général Gruenther et Maurice Schumann.

Mission et composition

Au fil des ans, d'autres pays européens ont rejoint l'Alliance : la Grèce et la Turquie en 1952, la RFA en 1955, l'Espagne en 1982, la Pologne, la Hongrie et la République Tchèque en 1999. En novembre 2002, l'Alliance invite au Sommet de Prague sept pays : Bulgarie, Estonie, Lettonie, Lituanie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie qui sont, depuis le 29 mars 2004, devenus membres de l'organisation euro-atlantique. En substance, le traité institue une alliance de défense collective et un cadre permettant aux pays membres de se consulter chaque fois que l'un d'eux estime que sa sécurité est menacée.

Champs d'action

Mais l'ennemi soviétique a disparu avec la chute du mur de Berlin, en novembre 1989, et l'effondrement du bloc soviétique. Néanmoins, l'Otan a survécu à l'implosion de l'URSS. Après la guerre froide, l'Alliance a poursuivi sa mission de défense collective mais a élargi son intervention vers des missions de gestion de crises : Bosnie en 1994, Kosovo en 1999, Macédoine en 2001, Afghanistan en 2003... Mais pas seulement. Le champ d'action de l'Otan s'étend désormais au maintien de la paix (Darfour), au secours humanitaire (tremblement de terre au Pakistan, ouragan Katrina aux Etats-Unis) et à la protection contre des menaces aussi diverses que la prolifération des armes de destruction massive, les trafics transnationaux, la piraterie (Somalie), les cyber-attaques voire la sécurité énergétique. 

Rappel historique de la création et des temps forts de l'Otan. 

Un nouveau chapitre des relations Otan-Russie s'est ouvert le 28 mai 2002 lorsque les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'Otan et de la Russie se sont réunis à la base aérienne de Pratica di Mare près de Rome.

Les crises traversées par l'Otan...

Le point sur l'Otan en 2009.

2003, l'Otan est en désaccord concernant la question irakienne...

Rédaction Ina le 02/04/2009 à 00:00. Dernière mise à jour le 03/04/2018 à 17:03.
Politique internationale