Le préfet d’Île-de-France vient de signer l'agrément permettant la construction de la tour "The Link". En 2022, elle accueillera le futur siège de l'entreprise Total à la Défense. Du haut de ses 244 mètres, elle sera la plus haute tour de France. Pendant très longtemps, ce titre a appartenu à la Tour Montparnasse. Admirée par certains, boudée par d’autres, elle a longtemps été le plus haut gratte-ciel d’Europe. Focus sur un bâtiment controversé.

La Tour de tous les superlatifs

Au début des années 50, les pouvoirs publics décident de réaménager le quartier de la Gare Montparnasse. Le projet d’un building fondé sur le modèle américain est évoqué mais fait polémique. Après plusieurs années et de nombreux débats, l’étude des architectes Jean Saubot, Eugène Beaudouin, Urbain Cassan et Louis de Hoÿm de Marien est finalement retenu. Les travaux commencent en 1970. 

1972. Aménagements de Paris. Sur le chantier de la Tour Montparnasse

1973. Année de l’inauguration. Photo sonore du chantier de la Tour Montparnasse

  

Tour Montparnasse

La Tour Montparnasse s’inscrit dans un vaste plan de rénovation urbaine. L’édifice est construit à cheval sur la ligne 6 du métro parisien et un ensemble de centres commerciaux vient s’ajouter à la base du gratte-ciel.

1975. Visite de la Tour Montparnasse.

La Tour est inaugurée en 1973. Avec 210m de parois vitrées, 39m de large, 120 000 tonnes, et 59 étages, la Tour Montparnasse devient le bâtiment le plus haut d’Europe (titre qu’elle conservera jusqu’en 1990). Aujourd’hui, c’est toujours le plus grand immeuble de Paris intra-muros.

38 secondes d’ascenseur suffisent pour atteindre le dernier étage. La structure abrite essentiellement des bureaux d’affaire et un restaurant gastronomique au 56ème étage.

Un Immeuble controversé

Bien avant sa construction, le bâtiment divise. Les partisans évoquent la modernité du projet et le besoin de place imposé par la densité parisienne.

A l’inverse, les détracteurs critiquent le projet car il dépasse le velum de Paris (la hauteur générale des bâtiments construits en ville est d’environ 35/37m, soit 7 étages). En 2005, une enquête montre la présence d’amiante dans tout l’édifice. La révélation relance les débats. L’idée de raser la Tour Montparnasse est même évoquée.

1971. Jacques Duhamel, ministre des Affaires culturelles : « L’œil ne doit rien voir qui heurte le respect du site du monument ». Paris est vue comme un « anti-Manhattan sur Seine ».

2008. Interview de l’architecte Philippe Castans. Tour Montparnasse : les pours et les contres.

2005. De l’amiante dans la Tour Montparnasse.

Une tour emblématique

Aujourd’hui, la structure continue de diviser. Elle offre néanmoins un point de vue unique sur la capitale et est devenue l’un des emblèmes architecturaux de la ville. 

Pour certains, la Tour Montparnasse peut devenir un terrain de jeu. Alain Robert, surnommé l’homme araignée, gravit le gratte ciel parisien à main nue et sans protection.

Pour d’autres, la Tour Montparnasse est source d’inspiration.

 « La Tour Montparnasse infernale », une parodie du film catastrophe américain « La tour infernale » réalisée par humoristes Eric et Ramzy

2001. Après les attentats du World Trade Center, des mesures de sécurité renforcée sont mises en place au pied de la tour parisienne. Un effet pervers de « l’effet symbole».
Rédaction Ina le 05/09/2013 à 11:48. Dernière mise à jour le 13/04/2018 à 10:44.
Environnement et urbanisme