Microsoft : 40 ans

Redaction Ina le 01/04/2015 à 14:03. Dernière mise à jour le 13/04/2015 à 10:28.
Sciences et techniques Nouvelles technologies
Microsoft : 40 ans

Microsoft, l'entreprise de micro-informatique fondée par Bill Gates et Paul Allen en 1975 célèbre ses 40 ans. Son système d’exploitation Windows, s’est imposé comme un standard dans le domaine informatique. Un monopole souvent critiqué. Focus.

Microsoft késako?

1975. Le terme "Micro-Soft" apparait pour la première fois dans la correspondance des deux fondateurs de l'entreprise de micro-informatique, Paul Allen et Bill Gates. Il s'agit de la contraction de "micro-computer software". L'entreprise développe des logiciels, mais surtout son système d’exploitation MS-DOS, puis plus tard Windows, qui va faire sa fortune. Avant Microsoft, les systèmes d'exploitation étaient gratuits et livrés avec l'ordinateur… C'est une révolution très lucrative.

A la tête de cet empire, un homme... Bill Gates. En 1993, il est déjà l'homme le plus riche du monde !

Bill Gates, entrepreneur milliardaire…

gates312

Dans les années 90, Bill Gates devient multi-milliardaire mais garde pourtant un côté juvénile !

Son secret : l'innovation et le travail. En 1995, à l'occasion de son passage à Paris, la télé le suit tout au long de sa journée très chargée…

En 2006, sa fortune est estimée à 39 milliards de dollars, ce qui fait bugger les ordinateurs du fisc américain ! Un comble !

…et philanthrope humaniste

Le PDG bat un autre record, celui de dépenser autant qu'il gagne, à travers sa fondation, "Bill & Melinda Gates" qui lutte contre la pauvreté. Son budget : 30 milliards de dollars.

Janvier 2008. A 52 ans, Bill Gates prend sa retraite pour se consacrer complètement à l'humanitaire.

Janvier 2011. Présent à Davos, il décrit les objectifs humanitaires de sa fondation dans cette longue interview exclusive du 20 heures de France 2.

Le milliardaire se donne désormais une seule mission : promouvoir sa fondation et les notions de don et de sacrifice.

Windows, incontournable?

L'entreprise développe  toute une gamme de produits : un "kit" bureautique avec Microsoft Office, des jeux vidéo, des périphériques pour PC, consoles de jeux Xbox, baladeur numérique etc. Au fil des années, le système d'exploitation se renouvelle pour évoluer. Il s'impose comme un standard dans le domaine informatique.

En 1995, la campagne publicitaire du lancement de Windows 95 coûte "la modique somme" de 1 milliard de dollars.

Février 2000. Bien qu'il ait quitté la direction de Windows, Bill Gates lance le nouveau Windows 2000 devant un parterre de personnalités.

Octobre 2001. Lancement de Windows XP avec des innovations sans précédent : une messagerie électronique intégrée, un éditeur de photos numériques…

2007. Lancement de Vista en remplacement de Windows XP, une version "plus pratique et plus stable" aux dires de Bill Gates qui enfile, pour l'occasion, son costume de commercial à Paris.

Deux ans plus tard, en 2009, face au flop historique de Vista, Microsoft sort son nouveau système d'exploitation baptisé Windows 7.

2010, le géant investit dans la téléphonie avec le lancement de son smartphone Windows.

Un monopole contesté

Ce succès ne laisse pas indifférent. La fortune de Bill Gates lui permet toutes les audaces, pourtant, en 1997, pour la 1ère fois, l'entrepreneur est en difficulté : le ministère de la justice américain l'accuse de violer la loi anti-trust, en vigueur aux USA, qui garantit la libre concurrence et interdit le monopole. Microsoft devra désormais laisser le choix à ses utilisateurs d'utiliser le navigateur de son choix et plus seulement, Explorer, installé par défaut dans son système d'exploitation.

En 1999, une journée mondiale "anti-Windows" est organisée par ses concurrents.

Mars 1999. Nouveau scandale. Un article du NY Times met le feu aux poudres en dénonçant le mouchard installé par Microsoft sur les postes de ses utilisateurs.

Septembre 1999. Cette fois, c'est en France que la grogne s'installe, la Direction de la concurrence lance une enquête sur le monopole de l'empire Gates.

2000. Les États-Unis annoncent leur volonté de démanteler Microsoft. Bill Gates s'insurge et l'empire contre-attaque…

Windows plie mais ne rompt pas

2002. Après cinq années de bataille judiciaire, Microsoft remporte une victoire : la justice américaine entérine un accord passé avec le gouvernement fédéral : pas de démantèlement pour l'empire informatique à condition de laisser une place à la concurrence.

Septembre 2007. Microsoft est condamné à 497 millions d'Euros par la Cour de justice européenne pour "abus de position dominante" de son logiciel Media Player.

En 40 ans, Microsoft est devenue l'une des multinationales américaines les plus puissantes du monde et emploie environ 88 000 personnes. Le groupe est coté en Bourse depuis mai 2010 et engrange toujours une masse colossale de bénéfices.