Michel Drucker

Redaction Ina le 05/09/2012 à 13:58. Dernière mise à jour le 11/09/2017 à 10:40.
Télévision
Michel Drucker

A 75 ans, Michel Drucker est l’une des figures emblématiques du paysage audiovisuel français. Journaliste, animateur de télévision et de radio depuis plus de quarante ans, il fait partie, à part entière, de l’histoire du PAF. Rétrospective d’une carrière à la longévité exemplaire...

 Du cancre au journaliste

 La famille Drucker s’installe en France en 1925. Michel nait en 1942 dans le Calvados où est installée sa famille. Son père est médecin de campagne. Il a deux frères, Jean, qui deviendra dirigeant de télévision et Jacques, professeur de médecine à Washington.
A 17 ans, marqué par des études ratées et désireux de faire ses preuves dans une famille où l’excellence est de règle, le jeune homme quitte le cocon familial. A force de travail, le cancre autodidacte va trouver sa voie.
En 1964, il intègre l’ORTF à la Maison de la Radio. Il devient reporter et journaliste sportif et travaille avec des professionnels de renom (Léon Zitrone, Pierre Desgraupes, Georges de Caunes, Roger Couderc). Ils lui enseignent les ficelles du métier.

 Les sports

Michel Drucker devient le commentateur attitré des événements footballistiques au journal télévisé (Coupes du monde ou encore grandes rencontres françaises).
Ce n’est qu’en 1966 qu’il anime pour la première fois un magazine pour la jeunesse intitulé « Tilt ». A la suite de Mai 68, où d’ailleurs il fut gréviste, l’animateur se retrouve écarté des sports et présente un jeu grand public « La preuve par quatre ».
Il retrouve enfin les sports en 1972, puis plus tard, à la suite du départ de Thierry Roland et Jean-Michel Larqué pour TF1, il commente, de 1984 à 1986, les principaux matchs de football en compagnie de Roger Piantoni. Cependant, son talent va surtout s’exprimer dans les programmes de divertissements.

La variétés

 A partir de 1974, il choisit de se consacrer aux divertissements et devient le présentateur emblématique des émissions de variétés. Passant d’une chaine à l’autre, Michel Drucker propose une série d’émissions devenues cultes : « Les rendez-vous du Dimanche », « Stars 90 », sur TF1, puis « Champs-Élysées », « Studio Gabriel », « Tenue de soirée » sur Antenne 2.
Lorsqu’il s’agit de remplacer Jacques Martin dans la tranche du dimanche après-midi, Michel Drucker impose son « Drucker and co ». Suivront « Vivement dimanche » et « Vivement Dimanche prochain ». Cette émission lui permet de recevoir des personnalités du monde du spectacle, mais aussi du monde culturel et politique.
Au fil des années, il devient l’ami et le confident des stars. Chanteurs, acteurs, stars internationales se pressent sur son plateau. Sa simplicité et sa proximité lui ouvrent le cœur des vedettes, tout en confortant son image de gendre idéal.
Ponctuellement, on fait appel à lui pour présenter des programmes spéciaux, comme certaines soirées de réveillons, la Nuit des Molières, les César du cinéma et les Victoires de la musique. Mais aussi des émissions d’hommages : Une nuit sous les mers, En vol avec l'Armée de l'air… Durant la saison 2006-2007, il présente en direct d'une ville française « Tenue de soirée » qui ne durera qu’une saison.

 L’homme de radio

 Parallèlement, ce passionné des medias mène une carrière tout aussi brillante à la radio. Sur RTL, il anime « RTL c'est vous » de 1974 à 1976, puis « La Grande Parade » et « la valise RTL » jusqu’en 1982.
De 1983 à 1987, il présente Studio 1 sur Europe 1. Pendant la saison 2008/2009, il anime « Europe 1 Découvertes ».
A partir d'août 2009, il présente aux côtés de Wendy Bouchard une émission culturelle, « Studio Europe 1 » et depuis 2011, « Faites entrer l’invité ».
Ina.fr vous propose une rétrospective en images de la longue carrière de Michel Drucker.
A découvrir aussi : Michel Drucker, le meilleur