Les défilés Dior

Redaction Ina le 10/10/2012 à 11:12. Dernière mise à jour le 23/10/2017 à 16:43.
Mode et design
La mode Dior

Dior... Marque symbole de la haute couture à la française, créée le 8 octobre 1946, son succès fut immédiat, avec la première collection Corolle et New Look présentée en 1947. Retour en images sur les défilés de ce grand nom de la mode… 

Les débuts fulgurants

Christian Dior est né le 21 janvier 1905, à Granville, dans une famille d’industriels. Après des études ratées, mais doué pour le dessin, il entre dans le monde de la mode en 1938. Le grand couturier Paul Piguet l’embauche comme simple modéliste et dessinateur. Très vite, le talentueux jeune homme est repéré, il signe 3 collections en quelques mois. Son 1er succès est le tailleur en pied-de-poule noir et blanc.
En 1941, il entre dans la prestigieuse maison de couture Lelong, où son talent créatif impressionne à nouveau. Sa rencontre avec le roi du coton, Marcel Boussac, va changer sa vie. L’investisseur lui propose de financer sa propre maison de couture. Après quelques hésitations, le couturier accepte. La maison de couture Christian Dior ouvre ses portes avenue Montaigne en décembre 1946.

Une mode innovante

Le premier défilé a lieu en février 1947, Christian Dior bouscule la mode d’après-guerre et propose une nouvelle silhouette avant-gardiste : la taille est cintrée mais surtout, les jambes sont découvertes. Avec la ligne « Corolle », il s’inspire de fleurs pour dessiner ses robes. Il lance le « New look ».
Le créateur redonne aux femmes le goût de plaire. Après les années de guerre et de privations, le luxe est de retour. Chaque nouvelle collection étonne, la ligne « haricot vert » efface les volutes des robes précédentes.
Dans les années 1950, il libère la taille et efface la poitrine avec Ligne H baptisée « flat look ». Très vite, Dior élargit ses activités, il crée une société de parfum, dont le 1er succès est Miss Dior. En 1948, il se lance à la conquête des États-Unis et ouvre des bureaux dans le monde entier.
En 1957, sa maison assure plus de la moitié des exportations de la couture française, Dior a une renommée internationale. En onze ans, son activité s'étend dans quinze pays et assure l’emploi de plus de deux mille personnes.
En octobre 1957, à 52 ans, juste après avoir présenté sa dernière collection intitulée « fuseau », le couturier est foudroyé par une crise cardiaque en Italie, où il séjournait. C’est le choc dans la maison Dior.

L’après Dior

Au décès du maître, la maison parisienne est confiée à un tout jeune styliste de 20 ans, Yves Saint Laurent. Marc Bohan reprend les rênes de celles de Londres et de New York. La première collection « Ligne Trapèze » d’Yves Saint Laurent est un véritable triomphe. En 1960, il doit faire son service militaire et Marc Bohan reprend l'entière responsabilité de la direction artistique de Dior.
Bohan présente plusieurs collections devenues mythiques : « Slim Look » ou encore « Baby Dior » en 1967. Il lance aussi une ligne masculine « Monsieur Dior ». En 1989, Bohan est remplacé par Gianfranco Ferré, premier couturier de nationalité étrangère à intégrer Dior.

L’ère LVMH

A la fin des années 80, la maison Dior est rachetée par Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH. Il donne une nouvelle impulsion à la maison Dior en la réorganisant complètement : il réunifie les parfums et la couture, séparés depuis 1968, au sein de la holding Christian Dior SA.
Il va aussi impulser un style nouveau en recrutant le couturier anglais John Galliano en 1996, puis Victoire de Castellane en 1998.
Le dandy anglais Galliano bouscule le cadre suranné d’une mode bien pensante. Chaque défilé Dior devient un show époustouflant où se pressent toutes les stars du moment. Il fait de l’accessoire une composante fondamentale du vêtement. Tout en utilisant les codes Dior (couleurs, imprimés, formes).
Le créateur ajoute sa folie personnelle et revisite à sa manière les classiques de la maison avec les collections : « nouveau New Look », « Clochards » ou « Porno chic ».
Après un scandale retentissant, John Galliano est remercié en mars 2011.
Depuis, la maison Dior continue les défilés haute couture à un rythme effréné. En avril 2012, le créateur belge Raf Simons reprend la direction artistique des collections.

Ina.fr vous invite à vous plonger dans l’univers artistique de Dior à travers ses plus grands défilés et ses plus beaux modèles.