Les bienfaits du Feng Shui

Redaction Ina le 17/10/2013 à 11:33. Dernière mise à jour le 09/04/2015 à 17:38.
Médecine, Santé Architecture
Feng shui

Tendu au travail, irritable chez vous, insomniaque ? Pas de panique. Le lieu où vous vivez est peut-être disharmonieux. Un art ancestral peut vous changer la vie : le Feng shui. En optimisant la circulation de l’énergie, il améliore votre environnement quotidien. Initiation en images.

feng-shui312

Harmoniser le Chi

Le Feng shui est une science millénaire, née en Chine il y a 3000 ans. Il s'agit d’un art taoïste, au même titre que la médecine traditionnelle chinoise, l'acupuncture ou l’astrologie. Tout comme le Qi gong ou le Tai-chi-chuan, qui améliorent la circulation énergétique dans notre corps, le Feng Shui facilite son mouvement dans notre maison.

Cet art des bâtisseurs signifie littéralement « le vent et l'eau ». Pour ces architectes du passé, il était important d’harmoniser les lieux de vie soumis à des paramètres telluriques et cosmiques. Ne pas les prendre en compte pouvait compromettre la prospérité ou la santé.

L’art du Feng shui, 2006

Le Feng shui organise les habitations en fonction de flux visibles (les cours d'eau) et invisibles (les vents). Il permet d’équilibrer et de fluidifier la circulation de l'énergie (Qi) environnementale selon deux principes : les cinq éléments (feu, terre, métal, eau, bois) et la polarité yin/yang. Présentation de ces principes.

Parole d’expert : le Feng shui, 1998

Equilibrer son foyer

Pour vivre heureux chez soi, vivons harmonisé. Les règles de cette acupuncture du domicile sont assez complexes. C’est pourquoi certains particuliers font appel à des spécialistes. Cependant, chacun peut, à partir de quelques données de base, rendre son habitat plus harmonieux. Voici quelques concepts clés à respecter.

Préceptes du Feng shui, 2004

Le Feng shui se décline aussi au jardin : fontaines apaisantes, plantes dépolluantes, feuillages de couleur rouge au sud. Des lignes pures et dépouillées. Suivez les conseils d’un horticulteur spécialisé dans l’art millénaire.

Jardin Feng shui, 2004

Améliorer les bénéfices

Les particuliers ne sont pas les seuls à se laisser séduire par cette discipline très tendance. Les commerçants se lancent à leur tour. Leur objectif : augmenter leur chiffre d’affaire. Il semblerait que les résultats soient là.

Aménagement d’un magasin, 1998

Lorsque vous faites votre shopping, sans le savoir, vous traversez peut-être des rayons « feng shuisés ». Le designer Gérard Barrau présente quelques-unes de ses réalisations pour de grandes enseignes parisiennes.

Feng shui et commerce, 2001

Le Feng shui au bureau

Des professions très sérieuses s’y sont mises. Dans ce reportage, un cabinet d’avocats entièrement réaménagé ouvre ses portes. Les ténors du barreau sont convaincus de l’impact des couleurs sur l’amélioration de leurs performances et ont adopté l’améthyste pour lutter contre les ondes nocives de leurs ordinateurs.

Harmonisation par le Feng shui, 1998

De la vigne au bistouri

En Toscane, le rendement des vignes est meilleur quand la cave est conçue selon ces principes ancestraux : harmonie des couleurs (rouge et jaune),  bois et ciment privilégiés, baies vitrées pour la Lumière. Voilà la recette de la prospérité.

Vigne Feng shui en Toscane, 2010

Tout comme la maison, le corps humain est lui aussi très sensible aux vibrations cosmiques des formes. Qu’à cela ne tienne, les Chinois ont inventé la chirurgie réparatrice Feng shui. En Chine, avoir un long nez favoriserait la vie amoureuse ! Au contraire, de larges narines seraient synonyme de pertes financières. Les mages chinois se sont penchés sur le nez refait de Michael Jackson. Pour eux, c’est sûr, il est à l’origine de sa malchance chronique.  

Le bistouri Feng shui, 2008

Et les politiques ?

Le saviez-vous ? Aux Etats-Unis, Bill Clinton a fait réaménager son bureau à la Maison blanche selon les principes du Feng Shui. En France, certains hommes politiques passent le cap. André Santini, député-maire d’Issy-les-Moulineaux, est convaincu des bienfaits de cette alchimie d’Orient. Il nous reçoit dans son bureau zen.

André Santini adepte du Feng shui, 2010