Le roman féminin se dévoile

Redaction Ina le 18/04/2016 à 15:08. Dernière mise à jour le 18/04/2016 à 15:35.
Art et Culture Littérature

Les 20 et 21 avril 2016 se déroule à Paris le 1er Festival du roman féminin. Depuis E.L. James et sa série Cinquante nuances, la romance est plus que jamais d’actualité. Tout le monde en parle et les lectrices ne se cachent (presque) plus. Focus.

romanfeminin620

Collection Harlequin, le leader dans l'édition de romans féminins

La romance, un art littéraire mineur ?

Si la littérature à l'eau de rose tient une place plutôt discrète dans le marché littéraire, elle peut néanmoins rapporter - très - gros. Les récents succès de E.L. James et sa série Cinquante nuances (Fifty shades of Grey) ou plus récemment After d'Anna Todd, ont mis en exergue l'appétence des lectrices pour une littérature romantique, voire clairement érotique.

Que trouve-t-on dans ces "bluettes romantiques" qui font palpiter le cœur des amatrices de baisers sucrés ? Qui sont leurs auteurs ? Comment sont-elles écrites ? Réponses en images.

La prêtresse du genre, Barbara Cartland

Bien avant E.L. James, il y eût Barbara Cartland. Une britannique, anoblie par la reine, grand-mère par alliance de Lady Di, qui écrivait jusqu'à 23 romans par an, soit 2 par mois !

C'est elle qui inventa "la recette" du livre romantique : une jeune héroïne, vierge de préférence, rencontre un beau mâle, macho… et fortuné bien-sûr. Un credo porté à son paroxysme dans 50 nuances de Grey.

Christine Bravo en parle mieux que personne en 2012 "Oh la vache qu'il est beau, qu'il est beau..." Hilarant !

Découvrons la prêtresse du roman à l'eau de rose qui déclarait en 1981 : "Je pense que toutes les femmes, et surtout vous les Françaises, peuvent régner à partir de la chambre à coucher…"

En 1984, sur le plateau de Michel Drucker, l'auteure britannique revient sur sa carrière. Elle explique notamment pourquoi elle arbore toujours sa couleur préférée, le rose bonbon. Elle termine en fredonnant Un jour mon prince viendra...

La littérature romantique est un véritable élixir de jouvence ! En 1990, devenue nonagénaire, Barbara Cartland possède toujours une imagination débordante. Celle qui a déjà vendu plus de 500 millions d'ouvrages ne compte pas en rester là.

 

"Harlequin, tout un monde d'évasion"

En France, apparaît à la fin des années 70, une collection qui va célébrer l'art du roman féminin… Reportage de Monique Atlan sur la collection Harlequin.

Un succès qui exploite le filon du livre sentimental, plébiscité par les lecteurs. La clé du succès : le marketing. Explications.

1985. Harlequin fête ses 10 ans de succès. Rencontre avec des lecteurs assidus… Un homme avoue, un livre à la main "On n'est pas tous machos...".

1990. Harlequin, désormais côté en bourse, voit la vie en rose. Sa directrice de collection, Anne Coquet, définit la ligne éditoriale de la maison d'édition.

En 1990, Thierry Beccaro dévoile les ficelles du roman rose en compagnie de l'une de ses auteures aux multiples pseudos…

La recette concoctée par Barbara Cartland est reprise ici pour le plus grand plaisir des lecteurs : une jeune héroïne pauvre ou esseulée qui tombe amoureuse d'un bel homme brun, riche et ténébreux mais inaccessible. Malgré les obstacles, l'amour triomphe toujours… et le rêve continue encore.