Le Brésil touristique

Redaction Ina le 03/08/2016 à 16:22. Dernière mise à jour le 04/08/2016 à 16:11.
Economie et société

Le Brésil, qui accueille cet été les Jeux olympiques, est le cinquième plus grand pays de la planète. Il possède une immense variété de paysages, de villes, de sites naturels d’exception qui sont autant d’invitations au voyage. A travers une sélection d’archives, découverte du territoire brésilien…

Le Brésil, qui accueille cet été les Jeux olympiques, est le cinquième plus grand pays de la planète, et sa superficie occupe la moitié du continent sud-américain. Ses paysages, ses territoires, sont à l’image de ce gigantisme, extrêmement variés à l’intérieur des deux vastes zones qui le composent, le plateau amazonien au Nord-ouest et les plateaux du Sud-est. Les 205 millions d’habitants se concentrent dans les grandes mégapoles du littoral.

Découverte de la richesse du pays, entre forêt amazonienne, faune luxuriante, villes modernes et patrimoine colonial européen.

La Coupe du monde en 2014 est l’occasion de mettre en avant le légendaire sens de l’accueil des Brésiliens.

Les villes brésiliennes

L’une des principales attractions touristiques a longtemps été le carnaval de Rio. En 1965, l’émission « Sept jours du monde » est le témoin du carnaval et en rappelle l’histoire, intimement lié au besoin d’expression des quartiers pauvres de la ville, les favellas.

Partons pour une escapade « rétro » en 1969 à la découverte des villes du Brésil. Rio de Janeiro nous offre sa vie nocturne et son carnaval. Brasilia suscite l’étonnement à la vue d’une capitale à l’architecture fonctionnelle, construite ex-nihilo au cœur du pays. Salvador présente ses richesses baroques. Enfin Sao Paulo, la ville dynamique et moderne par excellence, est le miroir de l’activité économique du pays.

Images étonnantes de la ville de Rio de Janeiro en 1952 alors qu’un boom immobilier la transforme rapidement en une mégalopole moderne.

Brasilia est une capitale étonnante. Inaugurée en 1960 après des travaux d’à peine quelques années menés par les architectes Oscar Niemeyer et Lucio Costa, elle est le fruit de la volonté politique du président Juscelino Kubitschek de développer le cœur du Brésil. Son architecture cohérente et fonctionnelle en fait un exemple de l’urbanisme moderne.

Présentation du chantier en 1960 à l’occasion du tournage du film « Os Bandeirantes » (les Pionniers du Brésil) par Marcel Camus.

Trois ans après son inauguration, la capitale présente déjà deux visages, l’une officielle qui ne semble pas avoir été imaginée pour ses habitants, et un grand bidonville qui se développe à sa périphérie.

En 1999, l'émission "Geopolis" enquête sur l'urbanisme de Brasilia, le développement de la ville et les choix qui ont mené à son édification.

Le Brésil, terre d'évasion, terre sauvage...

Reportage en 2008 sur le développement du tourisme en Amazonie.

La forêt amazonienne s’ouvre au tourisme, mais elle souffre toujours d’un déboisement massif. En 10 ans, l’équivalent de la superficie de la France a été détruite. En pleine forêt, un laboratoire d’études climatiques enregistre la composition de l’atmosphère en dioxyde de carbone.

La faune du pays est exceptionnellement riche. Un exemple avec les tortues de mer de Bahia, pourtant menacées de disparition.

Découverte des magnifiques îles Fernando au Brésil, paradis des plongeurs, des dauphins et des tortues vertes.

Le Brésil possède aussi son Saint Tropez. Comme la station balnéaire française, Buzios doit sa notoriété à Brigitte Bardot, qui choisit ce petit village de pêcheurs dans l'état de Rio de Janeiro dans les années 1960 pour échapper à la pression médiatique. 

Les cascades d’Iguaçu, impressionnantes chutes d’eau, se situent à la frontière entre le Brésil et l’Argentine.