Quel est le rôle de la Présidence ?

Le 1er juillet 2008, Nicolas Sarkozy s'est vu attribuer la présidence du Conseil européen, composé des chefs d'Etat et de gouvernement des 27.
A ce titre, il bénéficie d'un pouvoir d'influence, mais surtout, d'un rôle de médiateur. Il organise l'ensemble des réunions du Conseil européen et des conseils des ministres de l'Union européenne. Il choisit les projets prioritaires à traiter, mais est toutefois tenu de respecter un certain agenda législatif. C'est à lui de faciliter l'avancement des dossiers, en ébauchant les propositions des compromis et en jouant le rôle de conciliateur entre les Etats membres.

Les ministres français interviennent-ils durant cette période ?

L'ensemble des ministres d'un gouvernement pourra être conduit à présider le conseil des ministres, également appelé Conseil de l'Union européenne.
Ce conseil des ministres est divisé en neuf formation différentes, en fonction des sujets abordés : affaires générales et relations extérieures, affaires économiques et financières, justice, emploi, agriculture, transport, environnement et éducation. Ainsi, Dominique Perben, ministre français des transports, a présidé l'ensemble des conseils des ministres de l'UE, relevant de son domaine de compétence.
La fréquence de ces réunions varie selon le domaine politique en question (pour l'économie et les affaires étrangères, des rendez-vous sont généralement fixés chaque mois).

Comment a été définie la période de rotation ?

Lors de sa création en 1957, la Communauté économique européenne (CEE) ne comptait que six membres : la France, l'Italie, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas et la République fédérale d'Allemagne (RFA). Ainsi, la présidence tournante supposait que chaque pays pouvait rester à la tête de l'UE durant trois ans.
Aujourd'hui, avec les 27 pays membres, cela est devenu impossible. La durée de mandat a donc été raccourcie à six mois, pour permettre une meilleure rotation. De plus, cela implique que les petits pays soient mis au même niveau et accèdent au même pouvoir que les plus grands.

Comment est établi le calendrier de la présidence ?

La rotation est fondée sur l'ordre alphabétique du nom des pays, dans leur langue d'origine. Elle est officiellement arrêtée jusqu'en 2020. Ainsi, le nouveau pays à prendre la tête de l'UE est la République tchèque. Elle sera suivie par la Suède.

Rédaction Ina le 30/06/2008 à 00:00. Dernière mise à jour le 10/04/2015 à 14:59.
Politique internationale