Chef d'orchestre et pianiste américain, Leonard Bernstein a marqué la scène musicale du XXe siècle comme peu d'autres musiciens. En cette année qui marque le centenaire de sa naissance, puisque le Maestro a vu le jour le 25 août 1918, ina.fr vous propose de découvrir quelques images rares du maître au pupitre, lors de répétitions.

18 septembre 1975. Arrivée du chef d'orchestre américain Leonard Bernstein lors d'une séance de répétition avec l'Orchestre national de France. Tout habillé de jean, il s'installe à son piano et commence à jouer des passages du Concerto pour piano et orchestre en sol majeur de Maurice Ravel, en vue d'une représentation au Théâtre des Champs-Elysées à Paris les 19 et 20 septembre 1975 qu'il dirigera. Un grand moment de virtuosité !

En mars 1970, Leonard Bernstein explique qu'il adore enseigner la musique et partager ce qu'il "sent et sait de la musique"

Masterclass en images… en 1970

1970. Extrait des répétitions de la Symphonie n°3 de Gustav Mahler, avec l'Orchestre de Paris.

Le maître dit à l'orchestre qu'une sonorité n'est pas acceptable. Aux violonistes, il insiste : "Toute la force dans la main gauche, pas ici (sur les cordes). En suivant ses conseils, l'orchestre reprend. Cette fois, il acquiesce :"C'est ça. C'est beau ça".

Autre extrait de cette répétition...

Pour aller plus loin

bernstein-620

Retransmission depuis le Théâtre des Champs-Elysées, à Paris, du concert donné en public le 13 novembre 1958. L'Orchestre national de la RTF, dirigé par Léonard Bernstein (audio, concert intégral).

En Février 1971, Bernstein explique pourquoi il a choisi de diriger le Concerto en sol majeur pour piano et orchestre de Maurice Ravel en jouant lui-même au piano. "Parce que cela devient de plus difficile" et qu'il veut le faire avant de devenir un vieillard. "Maintenant les choses sont de plus en plus lentes peut-être parce que je les faits de plus en plus profondément".

Duels : Le combat des chefs, Bernstein Karajan . Portrait croisés de Herbert Von Karajan, l'Autrichien et Leonard Bernstein, l'Américain. Ces deux chefs d'orchestre dominèrent le monde de la musique classique jusqu'à la fin des années 80, un reflet exact des antagonismes de leur époque. Même s'ils ne se sont jamais liés d'amitié, les deux immenses chefs se sont toujours profondément respectés. (Documentaire, 2016). 

Rédaction Ina le 21/02/2018 à 17:53. Dernière mise à jour le 21/08/2018 à 10:05.
Art et Culture Musique