Dès le 29 mars, le musée du Louvre consacre une exposition au peintre Eugène Delacroix. Réunissant 180 œuvres, cette rétrospective s’associe avec le Metropolitan Museum of Art de New York.

Eugène Delacroix est l’un des peintres les plus importants du 19ème siècle. Principal représentant du romantisme, il est connu pour avoir peint plusieurs tableaux célèbres : "Femmes d’Alger dans leur appartement" ou encore "La liberté guidant le peuple."

"La liberté guidant le peuple" a été peint en 1830. Véritable incarnation de la République, il est souvent considéré comme un symbole national. Un petit rappel historique s’impose.

En 1830, le roi Charles X publie plusieurs ordonnances dans le but de contrôler la presse et de dissoudre la chambre des députés des départements. A la suite de ces actes, le peuple se soulève les 27, 28 et 29 juillet 1830, connus sous le nom des Trois Glorieuses. Le tableau a pour cadre ces événements, souvent considérés comme la seconde révolution française.

Lorsque les émeutes cessent, le roi Charles X abdique. Louis-Philippe lui succédera, inaugurant la monarchie de Juillet.

la liberté 312

"La liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix

"L’union retrouvée de la nation autour de ces valeurs de 1789"

Le tableau sera présenté au salon de Paris en 1831 avant d'être transféré au musée du Luxembourg puis enfin au musée du Louvre. Plusieurs personnages et symboles y sont représentés comme La liberté, les gamins de Paris qui ont inspiré Gavroche, les soldats à terre et la cathédrale Notre Dame en arrière plan.

Des voix s’élèveront même contre ce symbole de la liberté, incarnée par une femme à moitié nue. "La liberté guidant le peuple" est une œuvre universelle, image de l’enthousiasme romantique et révolutionnaire.

Rédaction Ina le 21/03/2018 à 11:11. Dernière mise à jour le 29/03/2018 à 15:03.
Art et Culture