La crise des subprimes

Redaction Ina le 14/08/2017 à 15:10. Dernière mise à jour le 14/08/2017 à 15:30.
Economie et société

2007. Au cœur de l'été, les Etats-Unis sont frappés par une crise financière dévastatrice, celle des subprimes. Ce krach allait balayer le système bancaire mondial dès 2007 et entraîner des déflagrations boursières dans le monde entier. Retour sur causes et les conséquences de cette crise.

subprimes620

Subprime késako?

Le terme "subprime" apparaît à la suite de la crise des subprimes aux États-Unis, qui a déclenché la crise financière de 2007 à 2011. Il désigne des emprunts à taux variables risqués pour le prêteur (et à meilleur rendement) que la catégorie prime. Les subprimes se sont développées principalement aux États-Unis et au Royaume-Uni. En 2006, ils représentaient aux États-Unis 23 % du total des prêts immobiliers souscrits. La France était peu concernée par ce type de montage hasardeux.

A l'époque où éclate la crise, il existe aux USA, trois types de prêts:

Le prime lending rate, un taux d'intérêt accordé aux emprunteurs jugés fiables, avec un risque minime mais un rendement faible.

Le crédit subprime est accordé quant à lui à des emprunteurs moins fiables dont on exige, en compensation du risque pris par la banque, un taux plus élevé et variable. Pour le préteur le risque est plus fort mais le rendement plus intéressant

La troisième catégorie Junk (littéralement : "pourrie"), est une haute voltige financière, encore plus risquée mais au rendement encore meilleur.

Portrait d'une victime des subprimes, 2004

Le crédit subprime est basé sur des montages sophistiqués avec des taux variables et des produits financiers complexes pouvant permettre de maintenir des taux bas en début de prêt.

Pour les créanciers, ces prêts étaient considérés comme individuellement risqués, mais globalement sûrs et rentables. Une rentabilité reposant sur la hausse rapide et continue du prix de l'immobilier US.

En cas de défaillance due l'emprunteur, il suffisait de lancer la revente du bien immobilier pour récupérer l'argent dû.

La bulle immobilière éclate

 

Chronologie de la crise

Dès septembre 2006, des experts inquiets du développement des subprimes tente d'alerter sur le risque de bulle immobilière. Fin 2006, le marché immobilier américain stagne. Et à partir de février 2007, les échanges de créances immobilières se sont presque arrêtées. L'engrenage se met en place.

Les banques se montrent intraitables avec les familles en difficultés. (En 2007, près de trois millions de foyers américains étaient en situation de défaut de paiement). Les logements sont saisis et mis sur le marché. L'abondance de ces biens fait peu à peu chuter leurs prix au cours de l'année 2007.

Crise immobilière aux USA

Dans un contexte de retournement des prix de l'immobilier, la revente des maisons ne suffit plus à assurer au prêteur le recouvrement de sa créance. Aux faillites personnelles des familles emprunteuses s'ajoute une cascade de difficultés financières pour les organismes prêteurs et leurs banquiers.

La crise des subprimes de 2007 (playlist)

La crise devient bancaire puis financière

Dans un premier temps, la crise des subprimes entraîne une baisse modérée des cours boursiers à l'été 2007, attendue par les spécialistes.

La baisse la plus profonde se produit à l'automne 2008, lorsqu'il apparaît que beaucoup de banques n'avaient pas assez de provisions pour couvrir leurs pertes. En quinze mois, la crise de liquidité a conduit à une crise de solvabilité puis à une crise financière internationale. Le krach financier touche l'économie réelle.

Portrait des victimes de la crise, 2008

La crise touche la France en août 2008

Faillite de la banque Lehman Brothers qui existait depuis 150 ans

Le 30 septembre 2008, le taux du Down Jones est le plus bas de son histoire.   

Le même jour, le Congrès américain rejette le plan de sauvetage.

Responsabilités et conséquences de la crise

En 2010, la banque Goldman Sachs est accusée d'avoir gagné beaucoup d'argent pendant la crise des subprimes. Des mails embarrassants sont rendus publics par le Sénat américain.

L'un des auteurs de ces mails est un Français. Fabrice Tourre comparait devant la commission du Sénat américain.  

En 2013, il sera jugé coupable de fraude boursière.

Cinq ans après la crise, où en sont les familles qui avaient été dépossédées de leurs biens en 2007?

Les étudiants ont été particulièrement impactés par la crise bancaire, en cause, les crédits étudiants souscrits pour financer leurs études.