cabourg 620

A l’image de Dinard, sa cousine bretonne, Cabourg a connu les grandes heures de la Belle Epoque. Elle accueillait alors les touristes fortunés dans le Grand Hôtel, palace de prestige décrit par Marcel Proust dans La recherche du temps perdu. Cabourg que l’écrivain nomma Balbec dans son œuvre. La ville entretient aujourd’hui avec nostalgie le souvenir de cet âge d’or.

 

1974. Ce document revient sur l’âge d’or de la petite commune du Calvados. C’est l’époque des premières bicyclettes, des premiers bains de mer ; l’époque où les maitres nageurs plongeaient la tête des nageuses dans la vague.

On apprend par ailleurs qu’à l’origine, un projet de port militaire était prévu à Cabourg.

 

Documentaire consacré à l’histoire et à la mythologie des bains de mer.

 

En 1978, les habitants refusent les travaux de modernisation de la ville, notamment la construction d’un complexe nautique. Le maire d’alors Bruno Coquatrix (également directeur de l’Olympia), s’exprime sur ce bras de fer entre la municipalité et la population.

 

Secrète et riche en souvenir : visite nostalgique Cabourg

Rédaction Ina le 14/08/2013 à 14:33. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 10:47.
Environnement et urbanisme Vie sociale