L'apparition de la Vierge à Fatima

Redaction Ina le 11/05/2017 à 10:54. Dernière mise à jour le 16/05/2017 à 11:27.
Economie et société Religion

Le 13 mai 1917, la Vierge Marie apparaissait à trois jeunes bergers à Fatima au Portugal. A l’occasion du centenaire, de cet événement religieux, le Pape François se rend sur place pour une grande commémoration. Retour sur l’histoire de ces apparitions reconnues par l’Eglise dès 1930.

fatima620

Les trois petits bergers de Fatima

Le 13 mai 1917, la Vierge Marie apparaissait à trois jeunes bergers à Fatima au Portugal. A six reprises au cours de cette année 1917, les enfants reverront l’apparition et recevront des messages. Retour sur l’histoire de ces apparitions reconnues par l’Eglise en 1930.

La Tribune de l’histoire : Fatima (évocation scénarisée), 1992 (audio)

Depuis cette date Fatima est devenu l’un des plus grands centres de pèlerinage au monde. Reportage sur place en 1982, quelques jours avant la visite de Jean-Paul II et interview de la sœur de Lucia qui vit la Vierge.

Fatima en 1982

Une apparition de Fatima

Cet incroyable récit débute au début de la Première Guerre mondiale, en 1917, dans le petit village de Fatima au Portugal. La vie est dure et les enfants travaillent dès leur plus jeune âge pour aider leurs parents.

Lúcia de Jesus dos Santos a dix ans. Son cousin Francisco Marto, a neuf ans et Jacinta, sœur de François, en a seulement sept. Ils gardent les troupeaux de moutons dans les alentours du hameau, et en particulier au lieu-dit Cova de Iria.

Depuis 1915, ils affirment voir des formes transparentes leurs apparaître. Lorsqu’ils racontent cela, on se moque d’eux. Mais en 1916, pour la première fois, l’une de ces formes leur adresse la parole. Elle déclare être l’ange du Portugal et leur demande de prier en sa compagnie. "Ne craignez rien ! Je suis l'Ange de la Paix. Priez avec moi..." Il se matérialisera pour eux deux fois encore pour annoncer une "visite" encore plus étonnante...l

Visite de la Vierge à Fatima

le 13 mai 1917, une "dame toute vêtue de blanc" apparaît aux trois petits bergers dans un petit chêne vert. Elle donne son identité, leur demande de prier pour la paix et les invite à revenir le mois suivant, à cette même heure. La plus jeune des fillettes en parle à ses parents. Lucie est interrogée par le curé. Le village doute des révélations des enfants.

Plusieurs villageois les accompagnent néanmoins le mois suivant (le 13 juin), sans rien voir eux-mêmes, si ceux n'est des mouvements étranges dans le petit arbre où serait postée la Vierge.

Le 13 juillet suivant, 4000 personnes se présentent avec les enfants au lieu de rendez-vous. C’est lors de cette visite que la Vierge leur confie trois secrets. A part les enfants, personne ne voit d’apparition. Une partie du message de Fatima sera dévoilée en 1942, et c'est en 2000 que le Vatican divulguera la troisième partie du secret.

Le 10 août, l’administrateur du canton enferme les enfants pour trouble à l’ordre public et les somme de dévoiler les secrets… Libérés, la Vierge leur réapparaît le 19 août 1917. Elle leur demande de prier pour les âmes pécheresses et leur promet un miracle "afin que tous croient".

Lors de la cinquième apparition, le 13 septembre 1917, environ 30 000 fidèles s'agenouillent devant les messagers de la Vierge Marie, Lucie, Jacinthe et François, implorant leur secours pour obtenir la guérison des malades. Ce jour-là, l'apparition annonce pour le mois suivant, la "venue du Seigneur, de Notre Dame du Mont-Carmel et de saint Joseph avec l'Enfant Jésus".

Le Soleil miraculeux

Le 13 octobre 1917, il pleut à torrent et une foule d'environ 70 000 personnes récite le chapelet en attendant le miracle promis aux bergers. À midi, l'apparition se présente à Lucie comme étant Notre-Dame du Rosaire. Elle lui demande de faire bâtir une chapelle en son honneur. Elle annonce également la fin proche de la guerre en cours.

Alors que l’apparition s'élève vers le ciel, la pluie s'arrête et le soleil revient dans un ciel bleu. Les témoins présents constatent le miracle et peuvent regarder le soleil directement. Ils assistent médusés à un phénomène extraordinaire puisque l’astre solaire se met à tourner sur lui-même, lançant des faisceaux de lumière de différentes couleurs. Le soleil paraît foncer vers la terre, effrayant la foule. Après dix minutes, tout redevient normal.

Le destin des voyants

François et Jacinthe Marto, atteints de la grippe espagnole, meurent très tôt, respectivement en 1919 et 1920. Ils ont été déclarés vénérables par le Pape Jean-Paul II le 13 mai 1989 et béatifiés le 13 mai 2000.

Béatification des deux voyants par Jean-Paul II, 2000

Béatification de François et Jacinthe Marto, 2000 (audio)

A l’occasion de cette béatification, Jean-Paul II dévoile le 3ème secret de Fatima, qu'il pense être l'attentat contre sa personne en 1981.

Révélation du 3ème secret, 2000

Lucie Dos Santos entre au noviciat de l'Institut des Sœurs de Sainte Dorothée le 24 octobre 1925, elle y prononce ses vœux en 1928. Elle a de nouvelles apparitions en 1925 et 1929. En octobre 1934, Lucie prononce ses vœux perpétuels et prend comme nom de religieuse sœur Marie des Douleurs.

Lucie meurt le 13 février 2005 à l'âge de 97 ans, son procès en béatification est ouvert en 2008. La canonisation de Jacinta Marto et Francisco Marto est prévue, à l’occasion du centenaire, le 13 mai 2017 par le pape François.

Le décès de Sœur Lucie, 2005

Le sanctuaire de Fatima

Depuis cette date, Fatima est devenu l’un des plus grands centres de pèlerinage au monde. Reportage sur place en 1982, quelques jours avant la visite de Jean-Paul II et interview de la sœur de Lucia, contemporaine des événements.

En juin 1919, une petite chapelle est construite sur le lieu des apparitions. La construction de la basilique Notre-Dame du Rosaire débute en 1928, elle est inaugurée en 1953.

Pèlerinage à la basilique de Fatima, 1951

La construction de la basilique de la Sainte Trinité débute en 2004. Son inauguration a lieu le 12 octobre 2007.

Depuis l'existence du site, de nombreux papes sont venus en pèlerinage sur les lieux du miracle.

Paul VI se rend sur place à l’occasion du 50e anniversaire de l’apparition. Dans son homélie devant deux millions de personnes, il met en garde l’humanité et lance un appel pour la paix. "Le monde est en danger…"

Homélie de Paul VI à Fatima, 1967 (audio)

Le sanctuaire de Fatima, 1982

Pèlerinage du pape Benoit VI, 2010

Les trois secrets de Fatima

Lors de la troisième apparition, la Vierge confie un secret aux enfants et leur demande de ne pas les divulguer.

Cette attente de la divulgation du "secret de Fatima" va susciter tous les fantasmes. Il est en réalité formé de trois parties : deux visions et un message vocal donné par la Vierge. C'est pourquoi on parle des "trois secrets de Fatima"le . Les deux premiers ont été révélés en 1941, mais il a fallu attendre 2000 pour que le troisième le soit.

Dans la première vision, la Vierge montre l’enfer aux enfants, le lieu, où selon elle vont les âmes des "pauvres pêcheurs", avant de conclure Dieu "Si l'on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d'âmes seront sauvées et il y aura la paix".

La deuxième révélation est un message vocal qui concerne la Russie et sa consécration au Cœur immaculé de Marie. Ce qui apportera la paix dans le monde. "Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix."

Ici, un haut-fonctionnaire, économiste et chef du mouvement catholique Résistance et le Père Francisco Videira Pires, journaliste et responsable des émissions religieuses à la radio et à la télévision portugaise donnent, chacun à leur tour, leurs interprétations des messages délivrés par la Vierge.

Hypothèses sur les secrets de Fatima, 1971

Enfin, la troisième révélation, est à nouveau une vision. Susceptible de diverses interprétations, Jean-Paul II y a vu l’allégorie de l'attentat dont il a été victime sur la place Saint-Pierre en 1981. Mais les interprétations divergent toujours…

Dix ans après l’attentat, Jean-Paul II effectue un pèlerinage à Fatima pour remercier la Vierge Marie de l’avoir protégé. Sœur Lucia, la seule survivante de l’apparition est présente.

En 1995, un théologien qui a eu connaissance du "terrible secret" explique qu’il annonce une nouvelle guerre mondiale atomique. Seule la prière pourrait empêcher ce conflit.

En 2000, le Vatican publie le texte intégral du troisième secret de Fatima, un écrit de vingt-huit lignes rédigé en 1944 par Soeur Lucie. Le récit de cette vision, longtemps gardé secret.