Produits dérivés

 Les figurines sont partout ! Dans les paquets de lessive, dans les menus pour enfants des fast food, ou dans les boutiques spécialisées, elles enchantent les fans qui leur vouent un véritable culte.
Produits dérivés des grandes sagas cinématographiques et télévisées : Starwars, Batman, Harry Potter… les figurines sont devenues de vrais objets de collection.
Pour les enfants, les modèles réduits sont d’abord un moyen de jouer avec leurs héros préférés et de laisser court à leur imagination.
Pour certains adultes, il s’agit surtout d’entretenir une forme de nostalgie qui les pousse à acheter des reproductions à des prix parfois exorbitants.
D’autres, voient dans ces reproductions d’authentiques objets d’art !

 Un business rentable

 Le business des figurines est lucratif et bien rodé. Très tôt Georges Lucas, le réalisateur de Star wars, comprend le potentiel commercial de son univers fantastique. En 1979, il accepte un modeste salaire en échange d’un contrôle total de tous les produits dérivés de son œuvre. Avant de sortir sa nouvelle trilogie en 1999, ces produits lui ont rapporté près de 4,5 milliards d’euros.
Aujourd’hui, la plupart des jouets vendus sont « sous licence ». En 2009, Hello Kitty, Batman et Dora représentaient à eux seuls un quart du marché. Starwars, G.I Joe, Transformers, Power Rangers, Super-héros (Batman, Spiderman), mais aussi Disney et mangas, immersion dans le monde des figurines à travers une série de reportages et de publicités.
Plus de figurines sur Ina.fr

Rédaction Ina le 26/11/2012 à 15:56. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 11:00.
Culture & loisirs