Le 8 juillet 1943, Jean Moulin, le chef du Conseil national de la Résistance (CNR) meurt dans le train qui le conduit en Allemagne. Malgré les tortures infligées par la Gestapo, "Max" ou "Rex" (ses pseudonymes) n’a rien révélé de ses actions et de ses complices. En 1964, pour le vingtième anniversaire de la Libération, il entrera au Panthéon. Retour en images sur cette grande cérémonie et témoignages sur un héros national.

Jean Moulin se lance dans la politique en 1922, alors qu’il n’a que 23 ans. Lorsque la guerre débute, il est préfet de l’Eure-et-Loire, à Chartres. Il est arrêté par les Allemands pour avoir refusé de collaborer. Cicatrice de cette première forme de résistance, une entaille dans le cou. Il avait tenté de se suicider.
C’est en venant voir le général de Gaulle à Londres, en 1940, qu’il se voit confier la mission d’unifier les mouvements de résistance français.

En 1943, il crée le Conseil national de la résistance (CNR). Il est arrêté quelques mois plus tard, le 21 juin 1943.

10 octobre 1946. Monsieur Georges Bidault, chef du gouvernement, célèbre la mémoire de Jean Moulin.

Jean Moulin par ceux qui l'ont connu

En 1994, Raymond Aubrac , ancien résistant à Lyon dans le mouvement Libération-Sud, raconte sa première rencontre avec Jean Moulin, alias Rex, chargé par le Général De Gaulle d'organiser l'unité des mouvements de résistance de la zone sud.

1965. Laure Moulin, la soeur de Jean Moulin évoque le souvenir de son frère, d'abord préfet de Chartres. Sa tentative de suicide pour ne pas obéïr au gouvernement de Pétain. Son départ pour Londres et son envie de créer un grand réseau de résistance. Leur dernière rencontre en 1943. Puis vient son évocation par un ancien maquisard, monsieur Dubuisson. Jean Moulin était un homme avec qui il serait allé au bout du monde.

En 1983, à l'occasion du procès de Klaus Barbie, le docteur Frédéric Dugoujon raconte l'arrestation par la Gestapo de Jean Moulin, en 1943, qui eut lieu dans sa maison de Caluire.

L'hommage de la Nation et l'entrée au Panthéon

Considéré comme un héros de la patrie, il entrera au Panthéon en 1964, sous la présidence de Charles de Gaulle.

Le discours d'André Malraux reste le point culminant de la cérémonie.

Pour aller plus loin

Portrait de Jean Moulin par sa soeur Laure (Enregistré le 3 décembre 1964, audio)

Anniversaire de la première réunion du CNR, 27 mai 1947 (Enregistré le 27 mai 1947, audio)

Cérémonie du transfert des cendres (19 décembre 1964, audio, Premium)

Journée nationale de la Résistance (article)

Rédaction Ina le 26/05/2010 à 16:55. Dernière mise à jour le 02/07/2018 à 17:54.
Histoire et conflits Seconde Guerre mondiale