Jacques Chirac

Redaction Ina le 21/11/2012 à 11:04. Dernière mise à jour le 26/09/2016 à 12:11.
Présidents et chefs d'états
Jacques Chirac

Jacques Chirac est actuellement hospitalisé pour une infection pulmonaire. L’ensemble de la classe politique soutient l’ancien Président de la République dans sa lutte contre la maladie. Ina.fr revient en images sur le parcours de celui qui a marqué plus de 50 ans de vie politique française à travers une sélection d’archives exceptionnelles.

chiracdoudou620

 1967-2007 : 40 ans de vie politique

Personnage central de la politique française de ces 50 dernières années, Jacques Chirac commence sa carrière comme élu de Corrèze en 1967.

C’est là qu’il fait sa première apparition télévisée lors d’une conférence de presse de Mr Baumgartner à Tulle.

Puis, il devient secrétaire d’Etat à l’Emploi, son premier poste ministériel, dans le troisième gouvernement Pompidou.

Ecoutez-le évoquer la création de l’ANPE, "un outil souple et efficace".

Après un passage au ministère de l’Agriculture et du Développement rural dans le gouvernement Messmer,

Valérie Giscard d’Estaing le nomme Premier ministre en 1974.

La même année, il est élu secrétaire général de l’UDR à 57 voix contre 27.

Lorsqu’il revient sur ses premiers engagements politiques, Jacques Chirac explique qu’il a signé et milité pour l’Appel de Stockholm lorsqu’il était lycéen.

Cela lui valut d’être entendu par la Commission des activités anti-américaines du temps du Maccarthysme alors qu’il partait étudier aux Etats-Unis.

Maire de Paris

Il continue son ascension politique et décroche la mairie de Paris en 1977.

Un poste qu’il occupera pendant près de 20 ans.
Il se présente à l’élection présidentielle de 1981 et obtient 5 millions des suffrages au premier tour.

Il appelle a voter pour VGE au second tour.

Premier ministre

La victoire de la droite aux élections législatives de 1986 le propulse Premier ministre.

C’est la première cohabitation. Deux ans plus tard, en 1988, en plein débat télévisé pour l’élection présidentielle, François Mitterrand lui rappelle avec une certaine nonchalance son statut de subordonné :

"Vous avez tout à fait raison monsieur le Premier ministre !".

1987. Le maire de Paris reçoit Madonna à l’hôtel de ville. La chanteuse vient faire un don à Line Renaud pour son association de lutte contre le Sida.

Président de la République

Jacques Chirac est élu président de la République le 7 mai 1995.

Il prend la succession de son éternel rival, François Mitterrand.

Ses deux mandats présidentiels : les faits marquants

Il reconnait la responsabilité de l’Etat français dans la déportation et l’extermination de juifs pendant la Seconde Mondiale.

Il fait une annonce fracassante à la télévision en 1997 lorsqu’il décide de dissoudre l’Assemblée nationale.

Il reçoit à l’Elysée l’équipe de France de football de 1998, tout juste championne du monde.

Il est le premier chef d’Etat à se rendre sur place après l’attentat du World Trade Center.

Son intervention en 2002 au Sommet sur le climat de Johannesburg interpelle : " Notre maison brûle et nous regardons ailleurs..."

Aussi à l’aise dans le protocole avec la Reine d’Angleterre, qu’en vacances au Fort de Brégançon, Jacques Chirac semble maîtriser toutes les situations mais une série d’affaires judiciaires le rattrape et le mettent dans l’embarras : l’affaire des voyages, les emplois fictifs du RPR , des HLM de Paris, les dépenses de bouche à la mairie de Paris.

Son discours d'adieu le 11 mars 2007. Il y prodigue ses conseils aux Français. 

"Ne composez jamais avec l'extrémisme, le racisme, l'antisémitisme ou le rejet de l'autre. Dans notre histoire, l'extrémisme a déjà failli nous conduire à l'abîme. C'est un poison. Il divise. Il pervertit, il détruit. Il serait immoral et dangereux de laisser, sous l'effet d'un libéralisme sans frein, se creuser le fossé entre une partie du monde de plus en plus riche et des milliards d'hommes, de femmes et d'enfants abandonnés à la misère et au désespoir. Pas un instant, vous n'avez cessé d'habiter mon coeur et mon esprit". 

Il quitte l’Elysée en 2007 pour se consacrer à sa fondation.

 L’homme et les médias

Souvent moqué et caricaturé dans les médias, Jacques Chirac entretient tout le long de sa carrière politique une image de bon vivant. On le dit amateur de tête de veau et de bière mexicaine...

Ses visites au Salon de l’agriculture ou à la foire de Paris sont toujours très remarquées comme ici en 1975 où il enchaîne punch antillais, vodka polonaise, Sancerre, schnaps, et genièvre.

Certaines de ses apparitions font rire : il peut être surpris par les caméras.

"Qu’est-ce qui lui arrive à la 2 ? Il faut faire chauffer l’appareil ou quoi ?"

ou faire des lapsus prémonitoires.

Loin des caméras, l’homme entretient une passion pour les arts premiers (il est à l’origine du musée du Quai Branly à Paris)

C'est un fervent admirateur de la culture japonaise et du sumotori. 

 Consultez d’autres dossiers sur Jacques Chirac :

Jacques Chirac et les affaires

Les petites phrases de Jacques Chirac

Les temps forts du quinquennat

Jacques Chirac : le temps d'une présidence

Jacques Chirac au salon de l'agriculture

Pour aller plus loin : 

Plus de vidéos de Jacques Chirac sur Ina.fr