Jo et sécu 620

Retrouvez également notre dossier J.O et politiques avec des archives de Mexico 1968, Munich 1972, Moscou 1980, Los Angeles 1984, Atlanta 1996 et Pékin 2008.

La sécurité à quel prix ? Retour en images sur les précédents Jeux Olympiques d’hiver :

1980. Lake Placid

1500 agents du FBI et des services secrets s’entrainent contre le terrorisme.

1992. Albertville

Sécurité au village olympique : fouille des véhicules, détection des fausses accréditations, et surveillance vidéo sont mis en place dans tout le secteur. Un système de communication militaire baptisé Rita est déployé au dessus de la zone olympique.

 

1994. Lillehammer

Un tiers de l’effectif norvégien policier est mobilisé.

 

1998. Nagano

Selon la tradition nippone, on va au temple pour chasser les démons et les mauvais esprits. Les mascottes des Jeux Olympiques de Nagano n’échappent pas à la règle. Pour les organisateurs, le principal danger reste la météo, particulièrement instable. Un important dispositif sécuritaire est tout de même déployé : 6 000 policiers sont en faction dans la ville de Nagano et une brigade spéciale est chargée de la sécurité au village olympique.

2002. Salt Lake City

Pour les premiers Jeux Olympiques post 11 septembre, les Etats-Unis sont sur le pied de guerre. La sécurité est maximale : un grillage électrique entoure le village olympique, 10 000 soldats sont détachés, des chiens renifleurs d’explosifs inspectent chaque véhicule….

La cité mormone est au bord de la psychose. L’aéroport est fermé pendant les cérémonies officielles, les spectateurs arrivent en retard pour voir la compétition parce que les fouilles prennent trop de temps. Même les sportifs sont touchés : les athlètes de biathlon et leurs carabines ont particulièrement posé problème aux autorités. Dans le village olympique, certaines délégations se sont vues interdire l’ouverture de leur courrier.

Au total, le budget sécurité des Jeux de Salt Lake City (345 millions) est 3 fois supérieur à celui d’Atlanta.

 

2006. Turin

Des hélicoptères surveillent en permanence les différents sites olympiques.

2010. Vancouver

Jacques Rogue, président du C.I.O, est interviewé sur la question de la sécurité quelques jours avant les J.O de Vancouver : « Aucune ville n’est immunisée contre un attentat terroriste ». 15 000 hommes sont mobilisés pour la sécurité à Vancouver. Coût total du budget alloué à la sureté : 600 millions d’euros (soit près du double de celui de Salt Lake city).

Rédaction Ina le 05/02/2014 à 13:59. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 11:30.
Economie et société Sport