En 1988, dans l’émission Regards de femme présentée par Aline Pailler, Françoise Xenakis évoque le droit de cuissage avec un regard historique, montrant que celui-ci apparaît dans la société médiévale en même temps que le processus de féodalité. Avant cette époque, les rapports entre hommes et femmes étaient marqués par une plus grande liberté. Avec l’avènement d’une société de classes, où le seigneur possède ses terres et ses hommes, le droit de cuissage devient un symbole de puissance du seigneur vis-à-vis de ses paysans. Il marque ainsi son droit de propriété. Cruellement, certaines familles victimes de ce droit de cuissage le percevaient comme une marque de reconnaissance sociale. Bien heureusement, l’évolution des mœurs et de la société vont mettre fin à cette pratique d’un autre âge, même si le droit de cuissage continue à se pratiquer dans certaines régions de France jusqu’à une période relativement récente, comme dans la Sologne natale de Françoise Xenakis. 

Rédaction Ina le 13/02/2018 à 10:30. Dernière mise à jour le 14/02/2018 à 17:58.
Art et Culture