Esprit, es-tu là?_0

Fantômes & Cie

La Toussaint est une fête religieuse qui honore la mémoire des morts. Dans les pays anglo-saxons, la religion a cédé la place à une célébration plus folklorique : Halloween, durant laquelle les enfants se déguisent en fantômes, zombis et autres monstres, pour collecter des friandises dans le voisinage.

Les déguisements d'Halloween, 2010

Apporter des fleurs aux défunts ou donner des bonbons aux enfants grimés en revenants, signifient symboliquement la même chose : « je t’aime mais reste loin de moi ».

Derrière ces traditions, se cachent une peur de la mort, mais surtout, une interrogation récurrente sur ce qui se passe « après » : que deviennent nos chers disparus ? Que nous veulent-ils ? Peuvent-ils interagir avec les vivants ? Veulent-t-il communiquer avec nous ? 

ll semblerait que les défunts ne soient pas dupes de nos petites manipulations affectives d’humains peureux. De nombreux témoignages suggèrent qu’ils se manifestent très souvent et sous plusieurs formes ! Ils envahissent nos maisons les bougres...

Les maisons hantées

Les esprits aiment semer le trouble. C'est le cas près de Poitiers : le réveil se cache sous le lit. Le bébé de la maison est retrouvé sous une table avec le matelas sur la tête. Les melons poussent là où on ne les a pas plantés et les roses fanent avant même d'éclore. Un fantôme cabotin serait-il le responsable de cette zizanie?

Une maison hantée près de Poitiers, 1974

La Bretagne est une terre de légendes et de croyances où les spectres ont élus domicile en nombre. S'agirait-il d'un ensorcellement ou de l'influence du Diable?

Maison hantée à Carnoët, 1964

Le démon est parfois impliqué dans les cas les plus dramatiques. A Séron, dans les Hautes-Pyrénées, la gendarmerie assiste le prêtre exorciste. Les habitants font appel à des scientifiques pour élucider le mystère de la ferme hantée. Le cas est pris très au sérieux.

Le Diable hanterait Séron, 1979

Personne n'échappe au courroux des revenants. Dans ce quartier récent de Grande Synthe, le garage d'une résidence semble hanté. Les coups portés contre la porte du hangar empêche le quartier de dormir. Hallucination collective?

Quartier hanté, 1985

Quand la science "s'emmêle"

Dans la région de Montpellier, une maison hantée fait grand bruit. A Vailhauques, la famille Boudon est réveillée chaque nuit par des coups frappés contre les murs. Les gendarmes impuissants appellent des spécialistes à la rescousse pour résoudre cette épineuse affaire. Un géologue et un parapsychologue mènent l'enquête.

Maison hantée de Vailhauques, 1988

Quelques semaines plus tard les spécialistes rendent leur verdict. Le géologue parle de phénomène lié à la présence d'une rivière sousterraine. Yves Lignon, du laboratoire de parapsychologie de Toulouse est moins affirmatif. Le mystère subsiste.

Maison hantée de Vailhauques, 1988

Le punch des esprits frappeurs

Certains de ces êtres "ectoplasmiques" rendent la vie de leurs hôtes cauchemardesque. Les objets et les coups fusent! A Louviers par exemple, un esprit frappeur terrorise la maisonnée. La gendarmerie enquête.

Le fantôme de Louviers, 1948

Les spectres n'hésitent pas à s'attaquer à de pauvres vieilles dames sans défense. A Bury, un esprit frappeur persécute une octogénaire. La pauvresse témoigne de son effroi. Même le chat de la maison n'ose plus entrer.

Un esprit frappeur à Bury, 1965

"L'exorciste" en Haute-Saône ! En 1977, des phénomènes extraordinaires se multiplient dans le bourg tranquille de Pomoy en Franche-comté, dans la maison d'une retraitée bien tranquille, "Je n'y comprends rien, rien, rien... je n'ai rien à me reprocher". Les objets religieux volent et blessent parfois. Même le curé en perd son latin. En bénissant les lieux, il reçoit une statue de la Sainte Vierge sur la tête... 

Le cas étrange de Pomoy, 1977

Les équipes de télévision n'hésitent pas à payer de leur personne pour résoudre les mystères les plus effrayants. De courageux journalistes se rendent à Chez-Gacon, petit hameau de la Vienne, pour résoudre l'énigme de l'esprit frappeur.

Esprit frappeur à Chez-Gacon, 1986

Quoi qu'il en soit, vivre avec un fantôme n'est pas de tout repos. Dîtes adieu au sommeil, car l'esprit lui ne dort jamais!

Fantôme de Germiniac, 1997

La grâce des fantômettes

Certains revenants sont plus discrets et vivent en bonne harmonie avec leurs colocataires. C'est le cas du fantôme de Lucie qui hante depuis des centaines d'années le château de Veauce.

Le fantôme de Veauce : Lucie, 1985

La discrète Lucie, n'est pas la seule sylphide à hanter le paysage. La mystérieuse dame blanche apparaît régulièrement aux automobilistes esseulés. Pourtant, en 1982, elle consent à apparaître à quatre étudiants près de Montpellier. Le témoignage est plus qu'étonnant.

La dame blanche, 1982

Contacter un fantôme

Si tous ces témoignages ne vous ont pas convaincus, il vous reste quelques options pour croiser un fantôme. Peut-être aurez-vous envie de rencontrer Mathilde, la dame blanche de l'abbaye de Mortemer? Emmurée au XIIème siècle, elle réapparaît chaque année à la mi-août aux téméraires qui osent passer la nuit dans les murs austères du lieu.

Dame blanche de Mortemer, 1996

Pour les moins romantiques, la technique du Ouija issue du mouvement spirite, a fait ses preuves. La planchette permet l'obtention de messages très précis.

Séance de Ouija, 1997

Les esprits ainsi contactés n'hésitent pas à donner des informations très concrètes aux spirites. Lorsqu'on leur demande qui sera le prochain maire de Paris en 1977, la réponse arrive... mais est-elle fiable? Les esprits sont si farceurs parfois.

Séance de spiritisme, 1977

Rédaction Ina le 15/10/2012 à 11:39. Dernière mise à jour le 25/10/2016 à 17:52.
Economie et société Vie sociale Religion